Home

Résultats 1 - 10 sur un total d'environ 142 pour GEIDCO. La recherche a pris 0.317 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
APPLICATIONS FROM NON-GOVERNMENTAL ORGANIZATIONS FOR CONSULTATIVE STATUS
IDB.49/26 3/6 V.21-03547 Annexe Global Energy Interconnection Development and Cooperation Organization (GEIDCO) Historique La GEIDCO a été créée en mars 2016 par la State Grid Corporation of China pour mettre en œuvre l’initiative GEI de réseau mondial d’énergie, conçue en septembre 2015 pour répondre à la demande mondiale d’énergie par des solutions propres et vertes. (...) La Réunion générale des membres est la plus haute autorité de la GEIDCO. Le Conseil, organe exécutif de la Réunion générale, gère les activités quotidiennes de la GEIDCO lorsque la Réunion générale n’est pas en session et en rend compte à cette dernière. (...) Activités liées aux travaux de l’ONUDI La GEIDCO a dit s’engager à contribuer à la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et des travaux de l’ONUDI.
Langue:Français
Ponctuation: 1944629.3 - https://daccess-ods.un.org/acc...f/get?open&DS=IDB.49/26&Lang=F
Source de données: ods
RELATIONS WITH INTERGOVERNMENTAL, NON-GOVERNMENTAL, GOVERNMENTAL AND OTHER ORGANIZATIONS : NOTE BY THE DIRECTOR GENERAL
À sa quarante-neuvième session, dans sa décision IDB.49/Dec.12, le Conseil a décidé d’octroyer le statut consultatif à deux organisations non gouvernementales, la Global Energy Interconnection Development and Cooperation Organization (GEIDCO) et le Global Women’s Network for the Energy Transition (GWNET). (...) GC.19/21 5/5 V.21-06856 Annexe II Organisations internationales non gouvernementales dotées du statut consultatif auprès de l’ONUDI (au XX septembre 2021 : 38 organisations) Nom de l’organisation Abréviation ou acronyme Texte de base/ décision Document d’information AISEC International IDB.24/Dec.12 IDB.24/24 Alliance internationale des femmes AIF IDB.8/Dec.40 IDB.8/14 Association internationale pour l’échange d’étudiants en vue de l’acquisition d’une expérience technique IDB.2/Dec.29 IDB.2/5/Add.1 Association mondiale des organisations de recherche industrielle et technologique WAITRO IDB.2/Dec.29 IDB.2/5 Center for Global Dialogue and Cooperation CGDC IDB.41/Dec.16 IDB.41/20 Centre international d’investissement IDB.28/Dec.8 IDB.28/12 Centre international pour les petites centrales hydroélectriques IDB.19/Dec.6 IDB.19/4 Chambre chinoise de commerce international CCOIC IDB.44/Dec.17 IDB.44/18 Commission électrotechnique internationale CEI IDB.2/Dec.29 IDB.2/5 Congrès international des industriels et des entrepreneurs ICIE IDB.21/Dec.13 IDB.21/28 Conseil international des femmes CIF IDB.2/Dec.29 IDB.2/5 European Business Council for Africa and the Mediterranean EBCAM IDB.47/Dec.10 IDB.47/28 Fédération arabe des industries alimentaires FAIA IDB.2/Dec.29 IDB.2/5 Fédération internationale des femmes de carrières libérales et commerciales FIFCLC IDB.4/Dec.45 IDB.4/17 Fédération internationale pour la commande automatique IFAC IDB.2/Dec.29 IDB.2/5/Add.1 Fédération mondiale des organisations d’ingénieurs FMOI IDB.43/Dec.11 IDB.43/17 Fondation AVSI AVSI IDB.41/Dec.16 IDB.41/20 Fondation internationale pour la promotion de la privatisation et des investissements étrangers FIPPIE IDB.11/Dec.36 IDB.11/6 Forum francophone des affaires FFA IDB.34/Dec.4 IDB.34/10 Global Alliance of SMEs GASME IDB.40/Dec.9 IDB.40/23 Global Energy Interconnection Development and Cooperation Organization GEIDCO IDB.49/Dec.12 IDB.49/26 Global Options and Linkages GOAL IDB.33/Dec.10 IDB.33/13 Global Women’s Network for the Energy Transition GWNET IDB.49/Dec.12 IDB.49/26 Institut international de l’écologie industrielle et de l’économie verte 2iecologie IDB.46/Dec.14 IDB.46/23 International Association « ZNANIE » IDB.24/Dec.12 IDB.24/24 International Multiracial Shared Cultural Organization IMSCO IDB.17/Dec.8 IDB.17/12 ISEKI-Food Association IFA IDB.38/Dec.11 IDB.38/19 Organisation des capitales et villes islamiques OCVI IDB.11/Dec.36 IDB.11/16 Organisation des zones franches du monde World FZO IDB.44/Dec.17 IDB.44/18 Organisation internationale de normalisation ISO IDB.2/Dec.29 IDB.2/5 Organisation pour les relations économiques internationales IDB.39/Dec.10 IDB.39/18 Réseau international pour les petites et moyennes entreprises INSME IDB.28/Dec.8 IDB.28/12/Add.1 Société de chimie industrielle IDB.2/Dec.29 IDB.2/5 Société internationale pour le développement SID IDB.2/Dec.29 IDB.2/5 Soroptimist International SI IDB.14/Dec.24 IDB.14/23 Union européenne de relations publiques UERP IDB.14/Dec.24 IDB.14/23 Union internationale du gaz UIG IDB.40/Dec.9 IDB.40/20 World Union of Small and Medium Enterprises WUSME IDB.48/Dec.14 IDB.48/28
Langue:Français
Ponctuation: 1474447.3 - https://daccess-ods.un.org/acc...sf/get?open&DS=GC.19/21&Lang=F
Source de données: ods
APPLICATION FROM A NON-GOVERNMENTAL ORGANIZATION FOR CONSULTATIVE STATUS : NOTE BY THE DIRECTOR GENERAL
Par ailleurs, l’IIASA travaille en partenariat avec un certain nombre d’organisations non-gouvernementales, notamment les suivantes : Belmont Forum, Earth League, Global Commons Alliance, Global Energy Interconnection Development and Cooperation Organization (GEIDCO), International Science Council (ISC), REN21, Conseil mondial de l’eau (CME), Africa-UniNet, Austrian Agency for Research Integrity (OeAWI), Climate Change Center Austria (CCCA), Complexity Science Hub Vienna (CSH), Eurasia-Pacific Uninet, European Citizen Science Association (ECSA), Science Center Netzwerk et Vienna Energy Club.
Langue:Français
Ponctuation: 1311821.9 - https://daccess-ods.un.org/acc...f/get?open&DS=IDB.50/28&Lang=F
Source de données: ods
REPORT OF THE GROUP OF EXPERTS ON CLEANER ELECTRICITY SYSTEMS ON ITS FIFTEENTH SESSION
Des représentants des organisations non gouvernementales ci-après ont pris part à la session : Association générale des exploitants de charbon Assocarboni, inventum, Scientific and Technical Mining Association, Association des villes minières du Donbass, Global Energy Interconnection Development and Cooperation Organization (GEIDCO), Clean Coal Centre de l’AIE, International Ecoenergy Academy et Methane Center. 4.
Langue:Français
Ponctuation: 1183947.8 - https://daccess-ods.un.org/acc...=ECE/ENERGY/GE.5/2019/2&Lang=F
Source de données: ods
PROGRAMME OF MEETINGS AND AGENDA FOR THURSDAY 12 JULY 2018
Hans Olav Ibrekk, Directeur des politiques de l’énergie et des changements climatiques au Ministère des affaires étrangères de la Norvège, et cofacilitateur du Groupe consultatif technique de l’ODD 7; Mme Mengrong Cheng, Présidente du Bureau des États-Unis de la State Grid Corporation of China, et Représentante par intérim de GEIDCO aux États-Unis; et Mme Joan Carling de l’organisation pour les peuples autochtones TEBTEBBA.
Langue:Français
Ponctuation: 990787.2 - https://daccess-ods.un.org/acc...&DS=JOURNAL NO.2018/133&Lang=F
Source de données: ods
ENSURING ACCESS TO AFFORDABLE, RELIABLE, SUSTAINABLE AND MODERN ENERGY FOR ALL :DRAFT RESOLUTION / STATE OF PALESTINE [ON BEHALF OF THE GROUP OF 77 AND CHINA]
A/C.2/74/L.49 19-18543 4/10 Soulignant les efforts considérables consentis dans le monde en développement, grâce auxquels le taux d’électrification à l’échelle mondiale a pu atteindre 89 % en 2017 et insistant sur la nécessité de continuer à faire progresser l ’électrification pour qu’en bénéficient de nombreuses populations difficiles à atteindre, en particulier en Afrique subsaharienne, Consciente que c’est à chaque pays qu’il incombe au premier chef d’assurer lui-même son développement économique et social, ce qui implique la mobilisation de ressources financières, le renforcement des capacités et le transfert vers les pays en développement de technologies respectueuses de l’environnement à des conditions favorables, notamment concessionnelles ou préférentielles, arrêtées d ’un commun accord, Se félicitant de l’augmentation de la consommation d’énergies renouvelables en 2016, qui a été la plus forte depuis 2012, et de la réduction sensible du coût de ces énergies, de la contribution positive nette de ce secteur à la création d’emplois et de l’accroissement rapide des capacités de production d’énergies renouvelables, cet accroissement surpassant désormais celui des capacités des autres ressources utilisées dans le secteur de l’électricité, et notant que, dans de nombreuses régions du monde, le coût normalisé de l’énergie solaire et éolienne est pleinement concurrentiel par rapport à celui des ressources énergétiques traditionnelles, Prenant note avec satisfaction des activités de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables, qui a pour vocation de promouvoir et de contribuer à généraliser l’adoption de toutes les formes d’énergie renouvelable et leur exploitation durable, Prenant note des travaux menés dans le cadre des partenariats multipartites, notamment l’initiative Énergie durable pour tous, qui a donné un élan considérable à la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, les initiatives lancées dans le cadre du Plan d’action mondial pour le climat, l’initiative Phares des petits États insulaires en développement, l’initiative de l’énergie durable des petits États insulaires en développement, les activités du Partenariat international pour la coopération en matière d’efficacité énergétique et d’autres initiatives pouvant contribuer à la réalisation de l’objectif visant à garantir un accès universel à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable1, Prenant note également des travaux de la Global Energy Interconnection Development and Cooperation Organization (GEIDCO), qui promeut la mise en place d’un système d’interconnexion des structures énergétiques mondiales afin de répondre à la demande mondiale en énergie par des solutions propres et écologique s, Prenant également note avec satisfaction du fait que les systèmes énergétiques de la planète évoluent de plus en plus vite grâce aux progrès technologiques, à la diminution rapide du coût des sources d’énergie renouvelables, au déploiement de solutions décentralisées à moindre coût, à l’appui à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques énergétiques, à la mise en place de nouveaux modèles d’activité et à la mise en commun de pratiques exemplaires, se félicitant de la création de l ’Alliance internationale pour l’énergie solaire, qui est une organisation internationale, et prenant note de l’action que continue de mener l’Agence internationale pour les énergies renouvelables, Soulignant qu’il faut traiter de manière cohérente et intégrée les questions d’énergie et favoriser les synergies dans le cadre du programme énergétique mondial, l’accent étant mis sur l’élimination de la pauvreté et la réalisation des objectifs de développement durable, A/C.2/74/L.49 5/10 19-18543 Réitérant l’engagement de ne laisser personne de côté, réaffirmant qu’elle considère que la dignité de la personne est fondamentale et souhaite que les objectifs et cibles se concrétisent au profit de tous les pays, de tous les peuples et de toutes les composantes de la société, et s’engageant de nouveau à s’efforcer d’aider les plus défavorisés en premier, S’engageant de nouveau à faire en sorte qu’aucun pays ne soit oublié et que nul ne soit laissé pour compte et à faire porter son action sur les domaines dans lesquels les obstacles sont les plus nombreux, notamment en veillant à inclure et à faire participer les plus défavorisés, Notant que, dans le cadre de la transition vers des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable, et vers la réalisation de l ’accès universel d’ici à 2030, il serait sans doute opportun de substituer dans les zones urbaines la biomasse non renouvelable, comme le charbon de bois, par du gaz de pétrole liquéfié afin d’atténuer sensiblement les effets délétères sur la santé, de contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre et de réaliser les objectifs de l ’Accord de Paris, 1.
Langue:Français
Ponctuation: 959479.5 - https://daccess-ods.un.org/acc...t?open&DS=A/C.2/74/L.49&Lang=F
Source de données: ods
REPORT OF THE INDUSTRIAL DEVELOPMENT BOARD ON THE WORK OF ITS 49TH SESSION
[Le][La] Président[e] de la Conférence, Le Directeur général agissant au nom de l’Organisation Décision IDB.49/Dec.5 Situation financière de l’ONUDI Le Conseil du développement industriel : a) A pris note des informations présentées dans le document PBC.37/4 ; b) A prié instamment les États Membres actuels et anciens qui n’avaient pas encore réglé leurs contributions, y compris les avances au Fonds de roulement et les arriérés d’années antérieures, de le faire sans retard ; c) A prié le Directeur général de poursuivre ses efforts, ainsi que ses échanges avec les États Membres actuels et anciens, afin d’assurer le recouvrement des arriérés. 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.6 Rétablissement du droit de vote – République dominicaine Le Conseil du développement industriel : a) A pris note des informations présentées dans le document IDB.49/CRP.14 ; b) A pris note également du paiement régulier des versements, conformément aux dispositions du plan de paiement approuvé en mai 2019, et encouragé la République dominicaine à continuer d’effectuer régulièrement les versements restants ; c) A fait droit à la demande formulée par la République dominicaine pour que soit rétabli son droit de vote en son sein, conformément au paragraphe 2 de l’Article 5 de l’Acte constitutif de l’ONUDI ; d) A recommandé à la Conférence générale d’examiner favorablement la demande de la République dominicaine tendant à ce que son droit de vote soit rétabli GC.19/3 V.21-05647 16/26 dans tous les organes directeurs de l’ONUDI, conformément au paragraphe 2 de l’Article 5 de l’Acte constitutif. 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.7 Barème des quotes-parts pour l’exercice budgétaire 2022-2023 Le Conseil du développement industriel : a) A pris note du document IDB.49/6-PBC.37/6 ; b) A recommandé à la Conférence générale d’établir, pour l’exercice budgétaire 2022-2023, un barème des quotes-parts fondé sur la résolution 73/271 de l’Assemblée générale des Nations Unies, ajusté pour tenir compte de la composition de l’ONUDI, étant entendu que les nouveaux membres sont tenus d’acquitter une contribution pour l’année au cours de laquelle ils deviennent membres sur la base du barème des quotes-parts de l’Organisation des Nations Unies, tel qu’il s’applique à l’ONUDI ; c) A prié instamment les États Membres d’acquitter leurs contributions pour l’exercice biennal 2022-2023, conformément à l’alinéa b) de l’article 5.5 du Règlement financier, aux termes duquel les contributions et avances sont dues et exigibles en totalité dans les 30 jours qui suivent la réception de la communication du Directeur général, ou le premier jour de l’année financière à laquelle elles se rapportent si cette dernière date est postérieure à la date d ’expiration dudit délai de 30 jours ; d) A demandé aux États Membres actuels et anciens qui avaient des arriérés de s’acquitter de leurs obligations statutaires en versant leurs contributions en totalité, sans conditions et dans les plus brefs délais, ou de recourir à un plan de paiement pour régler leurs arriérés, conformément aux décisions prises précédemment par les organes directeurs de l’ONUDI. 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.8 Fonds de roulement pour l’exercice biennal 2022-2023 Le Conseil du développement industriel : a) A pris note du document IDB.49/7-PBC.37/7 ; b) A recommandé à la Conférence générale que le montant du Fonds de roulement pour l’exercice biennal 2022-2023 soit maintenu à 7 423 030 euros et que l’objet approuvé du Fonds pour cet exercice reste le même que pour l ’exercice biennal 2020-2021, c’est-à-dire comme indiqué au paragraphe b) de la décision GC.2/Dec.27 ; c) A prié instamment les États Membres de verser dans les meilleurs délais le solde impayé de leurs contributions, de manière à éviter autant que possible d ’avoir à effectuer des prélèvements sur le Fonds de roulement pour faire face à des déficits dans le paiement des contributions ; 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.9 Programme et budgets 2022-2023 Le Conseil du développement industriel : a) A pris note des propositions du Directeur général relatives au programme et aux budgets pour l’exercice biennal 2022-2023 figurant dans le document IDB.49/5-PBC.37/5 et modifiées dans le document IDB.49/5/Add.1 ; b) A pris note avec satisfaction que le projet de programme et de budgets a été établi conformément à la décision GC.18/Dec.14, par laquelle les États Membres GC.19/3 17/26 V.21-05647 ont prié le Directeur général d’« établir le projet de budget pour 2022-2023 compte tenu des principes de la budgétisation axée sur les résultats » ; c) A pris conscience des difficultés que pose la transition vers le nouveau cadre de budgétisation axée sur les résultats et des efforts que fait le Secrétariat pour établir un programme et des budgets équilibrés et fondés sur des données factuelles à partir des résultats générés par le cadre intégré de résultats et de performance, et l ’a encouragé à redoubler d’efforts pour améliorer la gestion axée sur les résultats au niveau des projets, des programmes et de l’Organisation ; d) A recommandé à la Conférence générale d’approuver le projet de structure du budget axé sur les résultats et pris note avec satisfaction de l ’harmonisation accrue entre le programme et les budgets 2022-2023 et le cadre de programmation à moyen terme 2022-2025, qui avait été recommandée, entre autres, dans le Rapport du Commissaire aux comptes pour l’année financière 2018 (IDB.47/3-PBC.35/3) ; e) A recommandé à la Conférence générale d’approuver des prévisions de dépenses au titre du budget ordinaire d’un montant brut de 145 929 543 euros à imputer sur les contributions mises en recouvrement à hauteur de 141 856 243 euros et sur les recettes accessoires à hauteur de 4 073 300 euros ; f) A également recommandé à la Conférence générale d’approuver des prévisions de dépenses d’un montant brut total de 39 582 700 euros au titre du budget opérationnel pour l’exercice biennal 2022-2023, qui seraient financées à hauteur de 37 785 546 euros par le remboursement des dépenses d’appui liées à la coopération technique et à d’autres services, et à hauteur de 1 797 154 euros par les recettes accessoires, conformément aux dispositions du Règlement financier ; g) A en outre recommandé à la Conférence générale d’approuver le montant cumulé de 71 300 euros du Compte spécial des contributions volontaires pour les activités de base au titre de la formation professionnelle pour l ’exercice biennal 2022-2023 ; h) A prié le Directeur général : i) De veiller à une répartition équilibrée des ressources entre les résultats 1 à 5 pendant l’exécution du programme et des budgets 2022-2023, en prêtant une attention particulière aux résultats en matière de développement 1 à 3 et aux pays les moins avancés ; ii) De rendre compte au Comité des programmes et des budgets, au Conseil du développement industriel et à la Conférence générale de l’ONUDI de l’évolution du financement et de la mise en œuvre du programme et des budgets 2022-2023 tout au long de l’exercice biennal ; iii) De rendre compte, aux deux prochaines sessions du Comité des programmes et des budgets, des gains d’efficacité et des économies réalisés entre les sessions, étant entendu que la recherche de gains d’efficacité et d’économies doit être un souci permanent de la Direction, sans entraver les fonctions essentielles de l’Organisation ; iv) De continuer à renforcer les procédures et les outils de gestion axée sur les résultats dont dispose le Secrétariat et qui portent, entre autres, sur la définition des objectifs, la planification axée sur les retombées ainsi que le suivi, la communication d’informations et l’évaluation continus, le but étant d’améliorer la transparence et l’acquisition de connaissances à l’ONUDI ; v) De rendre compte chaque année au Conseil des progrès accomplis par le Secrétariat dans l’application des points ii) et iv) ci-dessus, en particulier dans l’amélioration des résultats du cadre intégré de résultats et de performance, le but étant, entre autres, de disposer de données précises pour la définition des objectifs dans les futurs programmes et budgets ; i) A noté que les ressources spéciales pour l’Afrique, conjuguées à des contributions volontaires, serviraient à promouvoir l ’industrialisation en Afrique et GC.19/3 V.21-05647 18/26 permettront à l’ONUDI de jouer le rôle de chef de file que lui a confié l ’Assemblée générale des Nations Unies dans sa résolution 70/293 relative à la troisième Décennie du développement industriel de l’Afrique. 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.10 Résultat des consultations sur l’économie circulaire Le Conseil du développement industriel : a) A rappelé la résolution GC.18/Res.7 sur les activités de l ’ONUDI relatives à l’énergie et à l’environnement, dans laquelle le Directeur général a été prié d’organiser, à l’intention des experts des États Membres, des consultations sur l’économie circulaire ; b) A souligné qu’il est important de tenir des consultations sur des questions de fond pour promouvoir une action collaborative dans les États Membres afin de réaliser le Programme de développement durable à l ’horizon 2030 par un développement industriel inclusif et durable ; c) A pris note du rapport du Directeur général portant la cote IDB.49/19 ; d) A accepté d’examiner plus avant le résultat des consultations sur l’économie circulaire qui se sont tenues du 10 au 12 mai 2021, lors de la dix-neuvième session de la Conférence générale, en vue d’adopter une résolution sur la question. 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.11 Développement industriel inclusif et durable dans les pays à revenu intermédiaire Le Conseil du développement industriel : a) A rappelé sa décision IDB.48/Dec.7, par laquelle il a prié le Directeur général d’élaborer la version définitive du plan de travail en vue de l ’application du cadre stratégique pour l’établissement de partenariats avec les pays à revenu intermédiaire (GC.18/Res.9) et de la lui présenter à sa quarante-neuvième session pour qu’il l’examine ; b) A pris note des informations figurant dans le rapport du Directeur général portant la cote IDB.49/20, et de la distribution, le 12 juillet 2021, du plan de travail de l’ONUDI pour l’établissement de partenariats avec les pays à revenu intermédiaire (IDB.49/CRP.10) ; c) A souligné qu’il importe de fournir ces plans de travail avant les sessions, pour permettre à tous les États Membres de les étudier afin d’être en mesure d’engager un débat constructif, et rappelé au Secrétariat qu’il est nécessaire de respecter les délais impartis et autres conditions fixées dans son règlement intérieur concernant la distribution des documents qu’il doit examiner ; d) A décidé de poursuivre l’examen du plan de travail à sa cinquantième session et demandé que cette question soit inscrite à l ’ordre du jour de ladite session. 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.12 Demandes de statut consultatif présentées par des organisations non gouvernementales Le Conseil du développement industriel : a) A pris note des informations présentées dans le document IDB.49/26 ; b) A décidé, conformément à l’Article 19.1 b) de l’Acte constitutif de l’ONUDI et aux directives concernant les relations de cette dernière avec les organisations intergouvernementales, gouvernementales, non gouvernementales et GC.19/3 19/26 V.21-05647 autres (décision GC.1/Dec.41 de la Conférence générale, annexe, par. 17), d ’octroyer le statut consultatif auprès de l’ONUDI aux organisations non gouvernementales suivantes : Global Energy Interconnection Development and Cooperation Organization (GEIDCO) ; et Global Women’s Network for the Energy Transition (GWNET). 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.13 Accord établissant des relations avec une organisation intergouvernementale Le Conseil du développement industriel : a) A pris note des informations présentées dans le document IDB.49/30 ; b) A autorisé le Directeur général, conformément à l’Article 19.1 a) de l’Acte constitutif de l’ONUDI et aux directives concernant les relations de cette dernière avec les organisations intergouvernementales, non gouvernementales, gouvernementales et autres (décision GC.1/Dec.41 de la Conférence générale, annexe, par. 9), et sur la base des renseignements figurant à l ’annexe du document IDB.49/30, à conclure un accord établissant des relations appropriées avec l’organisation intergouvernementale suivante : Réseau international sur le bambou et le rotin (INBAR). 7e séance plénière 15 juillet 2021 Décision IDB.49/Dec.14 Préparatifs de la dix-neuvième session de la Conférence générale Le Conseil du développement industriel : a) A pris note des informations présentées dans le document IDB.49/29 ; b) A adopté l’ordre du jour ci-après de la dix-neuvième session de la Conférence générale : 1.
Langue:Français
Ponctuation: 695685.25 - https://daccess-ods.un.org/acc...nsf/get?open&DS=GC.19/3&Lang=F
Source de données: ods
LETTER DATED 4 OCTOBER 2018 FROM THE PERMANENT REPRESENTATIVE OF EGYPT TO THE UNITED NATIONS ADDRESSED TO THE SECRETARY-GENERAL
Nations Unies A/73/417 Assemblée générale Distr. générale 9 octobre 2018 Français Original : anglais 18-16843 (F) 061118 261118 *1816843* Assemblée générale
Langue:Français
Ponctuation: 401397.36 - https://daccess-ods.un.org/acc...sf/get?open&DS=A/73/417&Lang=F
Source de données: ods
LETTER DATED 2 OCTOBER 2019 FROM THE PERMANENT OBSERVER OF THE STATE OF PALESTINE TO THE UNITED NATIONS ADDRESSED TO THE SECRETARY-GENERAL
Nations Unies A/74/485 Assemblée générale Distr. générale 8 octobre 2019 Français Original : anglais 19-17351 (F) 161219 171219 *1917351* Soixante-quatorzième
Langue:Français
Ponctuation: 401397.36 - https://daccess-ods.un.org/acc...sf/get?open&DS=A/74/485&Lang=F
Source de données: ods
Page 11 régionaux et mondiaux Jakarta Mise à l’échelle de la sécurité de l’eau pour relever les défis locaux, régionaux et mondiaux - Concevoir des solutions écohydrologiques locales et des ressources éducatives conformes à la GIRE pour l’Afrique Gouvernement - Malaisie Bureau de l'UNESCO à Jakarta 2018-2019 100 000 Film de l’UNESCO sur les défis en matière de biodiversité sur le lac Tana Gouvernement - Allemagne Bureau de l'UNESCO à Addis Abeba 2017-2019 31 650 Amélioration du renforcement des capacités et de la gouvernance pour la gestion durable de l’eau douce Gouvernement - Espagne - Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale - Agence Bureau de l'UNESCO à Montevideo 2014-2019 450 000 Conférence internationale de l’UNESCO sur l’Eau : Mettre à profit l’intersectorialité pour une sécurité de l’eau et une paix durables GEIDCO PHI 2019 150 000 Développement d’un système de gestion communautaire afin de faciliter la récupération de l’eau dans zones rurales du Soudan Gouvernement - Soudan Bureau de l'UNESCO à Khartoum 2019 100 000 RE 8 : Les États membres ont amélioré leurs politiques et renforcé les capacités institutionnelles et humaines pour la sécurité de l’eau à travers la coopération scientifique Titre du projet Agence de financement Agent d’exécution Période d’exécution Montant (USD) IHP-WISER in AP : Programme hydrologique international — Outils informatiques sur l’eau pour la durabilité et une résilience accrue en Asie et au Pacifique Gouvernement - Japon - Ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et des Technologies Bureau de l'UNESCO à Jakarta 2016-2019 371 954 Activités des Nations Unies consacrées à l’eau mises en œuvre par l’UNESCO - initiative GEMI UNOPS PHI 2019 94 265 Réseau africain NEPAD de Centres d’excellence sur les sciences et les technologies de l’eau Multilatéral - Union européenne (UE) - Centre commun de recherche PHI 2016-2019 2 564 628 Open Water symposium international Gouvernement flamand PHI 2018-2019 50 000 Renforcement des capacités pour une gestion durable de l’eau en Ouzbékistan PNUD Bureau de l'UNESCO à Tashkent 2017-2019 143 380 Renforcement des activités de l’Agence nationale brésilienne de l’eau (ANA) et des organisations brésiliennes du secteur de l’eau Gouvernement - Brésil - Agência Nacional de Aguas Bureau de l'UNESCO à Brasilia 2016-2021 773 404 IHP/Bur-LVIII/6 Rev.
Langue:Français
Ponctuation: 385215.33 - https://en.unesco.org/sites/de...evelopments_58_bur_fr.rev_.pdf
Source de données: un