Home

Résultats 1 - 10 sur un total d'environ 1,023,837 pour all-plant protein. La recherche a pris 3.677 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
BACKGROUND PAPER ON NEW SCIENTIFIC AND TECHNOLOGICAL DEVELOPMENTS RELEVANT TO THE CONVENTION ON THE PROHIBITION OF THE DEVELOPMENT, PRODUCTION AND STOCKPILING OF BACTERIOLOGICAL (BIOLOGICAL) AND TOXIN WEAPONS AND ON THEIR DESTRUCTION / PREPARED BY THE SECRETARIAT
Les questions étudiées sont détaillées dans l’annexe, sous les rubriques suivantes: • Génomique et protéomique • Bioinformatique • Projet du génome humain et diversité humaine • Thérapie génique • Virulence et pouvoir pathogène • Vaccins et thérapies nouvelles • Expression protéique (protéines de recombinaison) • Toxines et autres molécules biologiquement actives • Techniques de dépistage et d’identification • Schémas des maladies infectieuses des êtres humains • Destruction des stocks du virus de la variole • Résistance aux médicaments • Maladies dans l’agriculture • Lutte contre les ravageurs et les parasites dans l’agriculture • Initiatives prises à l’échelle mondiale pour juguler les maladies • Applications de la biologie moléculaire aux cultures • Tendances des techniques de production des protéines • Coopération internationale et sécurité biologique: activités entreprises dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique • Moyens de dissémination des agents ou toxines • Emploi des pathogènes pour lutter contre les plantes adventices et les cultures illicites • Redressement biologique: destruction des matières • Moyens de contrer la menace d’un bioterrorisme • Impact de l’entrée en vigueur de la Convention sur les armes chimiques BWC/CONF.V/4/Add.1 page 4 C. (...) Identifying which proteins a target protein interacts with can help in understanding its function. (...) Protein chips can be used to study protein-protein interactions and interactions between proteins and drugs.
Langue:Français
Ponctuation: 1967008.4 - https://daccess-ods.un.org/acc...n&DS=BWC/CONF.V/4/ADD.1&Lang=F
Source de données: ods
ADVANCES IN ENABLING TECHNOLOGIES : BACKGROUND INFORMATION DOCUMENT / SUBMITTED BY THE IMPLEMENTATION SUPPORT UNIT
Considerable progress has been made in recent years across a broad range of different "-omics", such as genomics (the study of all the genetic information in an organism), transcriptomics (the study of all the RNA in an organism), proteomics (the study of all the proteins in an organism), metabolomics (the study of all the biochemical processes or metabolism of an organism), as well as how they relate to one and other. 2. (...) Advances in transcriptomics can be roughly broken down into the identification of regulators, the characterization of regulators, and those that relate to network structure.16 Studies released over the past five years have identified a number of transcriptomic regulators, such as microRNAs (miRNAs), piwi-interacting RNAs, and small interfering RNA (siRNA).17 Our understanding of the roles played by such regulators has also expanded including: in explaining the comparative complexity of different organisms; in regulating gene expression; in evolutionary development; and in determining the phenotypic (physical) properties of plants. Progress has been made in characterizing regulators, including a quantitative comparison of the short RNA-based systems and protein-based gene regulation.18 There has also been an advance in our understanding of the role of large intergenic non-coding RNAs (lincRNAs) which have been shown to regulate gene expression. (...) In terms of determining the structure of proteins, there have been a series of advances in developing high-throughput approaches,24 including in detecting mature and changing forms of proteins.25 Similar advances have enabled the structures of "once-intractable" proteins to be identified.26 Structural comparisons of proteins in different species have also enabled researchers to make headway in determining the function of specific proteins.27 Perhaps the area of greatest interest has been in working on protein-protein interactions (PPI) with progress being made in mapping, regulation, cross network comparisons and protein signalling cascades. 28 5.
Langue:Français
Ponctuation: 1851195.1 - daccess-ods.un.org/acce...S=BWC/MSP/2012/MX/INF.1&Lang=F
Source de données: ods
NOTE VERBALE DATED 24 OCTOBER 2012 FROM THE PERMANENT MISSION OF THE PLURINATIONAL STATE OF BOLIVIA TO THE UNITED NATIONS ADDRESSED TO THE SECRETARIAT
It is important to point out that quinoa is the only plant food that contains all the essential amino acids, vitamins and trace elements and is also gluten free. (...) Due to the high essential amino acid content of its protein, quinoa is considered the only plant food that provides all the essential amino acids, which are extremely close to the human nutrition standards established by FAO. The balance of essential amino acids in quinoa protein is superior to wheat, barley and soy, and comparable with milk protein.
Langue:Français
Ponctuation: 1827646.5 - daccess-ods.un.org/acce...sf/get?open&DS=A/67/553&Lang=F
Source de données: ods
FERTILIZERS IN AFRICA
E/CN.14/271 3 • TABLE 2 World fertilizer consumptior ('000 metric tons of plant 1937/38 1945/46 1949/50,1954/55 1959/60 Hegion ! (...) The range of the contribution of fertilizers to increased plant production differs from country to country. (...) All these assumptions are shown on the Table 15« TABLE 15 Projected growth of the Africa's population and targets for calories Specification Populations millions index Consumption: Calories per capita per day index Animal proteins g. per capita per day index Total food needs : index and animal 1958 208 100 2,360 100 11 100 100 j>roteins 1980 283 136 , ' 2,400 102 15 136 174 sources:.
Langue:Français
Ponctuation: 1798830 - https://daccess-ods.un.org/acc...get?open&DS=E/CN.14/271&Lang=F
Source de données: ods
BACKGROUND PAPER ON NEW SCIENTIFIC AND TECHNOLOGICAL DEVELOPMENTS RELEVANT TO THE CONVENTION ON THE PROHIBITION OF THE DEVELOPMENT, PRODUCTION AND STOCKPILING OF BACTERIOLOGICAL (BIOLOGICAL) AND TOXIN WEAPONS AND ON THEIR DESTRUCTION / PREPARED BY THE SECRETARIAT
Soit on néglige les questions relatives aux plantes, soit l’on pense que les plantes revêtent moins d’importance et sont plus difficiles à protéger. 3. (...) À l’évidence, cette règle ne vaudra pas pour les applications plus récentes d’agents de lutte biologique contre les plantes et les cultures, encore que, dans ce cas, ils soient plus efficaces contre les plantes jeunes que contre les plantes adultes. 28. (...) Agents de lutte biologique utilisés contre les plantes 34. De plus en plus, les agents de lutte biologique sont utilisés contre les plantes pour détruire des cultures ou des plantes nocives ou indésirables ou en limiter l’expansion.
Langue:Français
Ponctuation: 1645330 - https://daccess-ods.un.org/acc...et?open&DS=BWC/CONF.V/4&Lang=F
Source de données: ods
BACKGROUND INFORMATION PAPER: ADVANCES IN SCIENCE AND TECHNOLOGY
Des progrès ont été marqués dans la compréhension des interactions entre plantes et agents pathogènes, notamment pour ce qui est de la structure et des fonctions des protéines de virulence20. 10. (...) Des chercheurs ont découvert une protéine «générique» se liant à différents anticorps. (...) On ne connaissait jusqu’à présent que des protéines hautement spécifiques, se liant à un anticorps donné.
Langue:Français
Ponctuation: 1633065.4 - daccess-ods.un.org/acce...S=BWC/MSP/2014/MX/INF.3&Lang=F
Source de données: ods
THE IMPACT OF GMO'S ON THE STANDARD [FOR SEED POTATOES] / TRANSMITTED BY CANADA ; NOTE BY THE SECRETARIAT
Identification variétale: Plusieurs critères doivent être pris en considération pour identifier les variétés tout au long du processus de certification des plants. Des méthodes d’identification simples sont, par exemple, l’analyse moléculaire des séquences d’ADN et/ou les dosages de protéines. (...) En fonction des variétés, l’analyse protéique dépendra peut-être du moment et de l’endroit de la plante où la protéine est fabriquée aux différents moments de la période de végétation. En fonction des caractéristiques du promoteur du gène, certaines protéines peuvent être fabriquées dans toute la plante à différents niveaux; d’autres ne peuvent l’être que dans le tissu foliaire ou encore dans les tubercules.
Langue:Français
Ponctuation: 1595783 - daccess-ods.un.org/acce...=TRADE/WP.7/GE.6/2003/7&Lang=F
Source de données: ods
BACKGROUND PAPER ON NEW SCIENTIFIC AND TECHNOLOGICAL DEVELOPMENTS RELEVANT TO THE CONVENTION ON THE PROHIBITION OF THE DEVELOPMENT, PRODUCTION AND STOCKPILING OF BACTERIOLOGICAL (BIOLOGICAL) AND TOXIN WEAPONS AND ON THEIR DESTRUCTION / PREPARED BY THE SECRETARIAT
- Diagnostic de maladies exotiques et quarantenaires chez les animaux et les plantes. Centro de Ingenieria Genética y Biotecnologia (CIGB) - Obtention, production et application de substances biologiques : interférons alpha, leucocitaire et recombinant; streptoduinase recombinante; interleukine 2 (IL-2) recombinante; facteur de croissance épidermique humaine (EGF) recombinant; facteur de transfert : insuline humaine; enzyme bêta galactosidase; interféron gamma humain recombinant; protéine A recombinante; etc (...) BWC/CONF»IV/4 page 3 - Obtention de plantes et d'animaux transgéniques (canne à sucre, chou, pomme de terre, tabac, tilapias, lapins, etc.) et de variétés commerciales de plantes résistantes aux invasions de parasites. (...) - Mise au point de plantes industrielles pour la production commerciale de préparations biologiques.
Langue:Français
Ponctuation: 1595078.7 - https://daccess-ods.un.org/acc...t?open&DS=BWC/CONF.IV/4&Lang=F
Source de données: ods
ACTIVITIES DURING THE INTERNATIONAL YEAR OF PULSES, 2016 : REPORT OF THE SECRETARY-GENERAL
Les légumineuses ont des effets bénéfiques importants pour la santé (objectif 3) car elles sont très nutritives et très riches en protéines (elles contiennent deux fois plus de protéines que le blé et trois fois plus que le riz) et, contrairement aux sources de protéines ani males telles que le bœuf ou le lait, elles ne contiennent pas de résidus d’hormones ou d’antibiotiques, bien qu’elles soient susceptibles de contenir des résidus de pesticides en fonction de la méthode de production utilisée. (...) Malgré leur petite taille, les légumineuses sont très riches en protéines, puisqu’elles en contiennent généralement deux fois plus que les céréales complètes et trois fois plus que le riz. (...) Les légumineuses sont une source peu coûteuse de protéines – un élément essentiel à une alimentation saine, tout particulièrement dans les régions les plus pauvres où la viande, les produits laitiers et le poisson sont trop chers.
Langue:Français
Ponctuation: 1592243.4 - https://daccess-ods.un.org/acc...sf/get?open&DS=A/73/287&Lang=F
Source de données: ods
GUIDANCE ON PREVENTING ABATING AMMONIA EMISSIONS
Niveaux indicatifs de protéines brutes à atteindre dans les rations pour porcins..................... 28 5. Niveaux indicatifs de protéines brutes à atteindre dans les rations pour volailles................... 28 6. (...) En général, les régimes riches en protéines et les régimes efficaces pauvres en protéines sont plus coûteux que les régimes dont la teneur en protéines est moyennement élevée.
Langue:Français
Ponctuation: 1577130.3 - daccess-ods.un.org/acce...?open&DS=ECE/EB.AIR/120&Lang=F
Source de données: ods