Home

Résultats 61 - 70 sur un total d'environ 89,304 pour curio tend. La recherche a pris 5.179 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
NOTE VERBALE DATED 2006/11/08 FROM THE PERMANENT MISSION OF HUNGARY TO THE UNITED NATIONS ADDRESSED TO THE CHAIRMAN OF THE COMMITTEE
• Position commune 2006/30/PESC du Conseil du 23 janvier 20062 La position commune énonce la politique de l’Union européenne en faveur de l’application de toutes les mesures prévues par les résolutions 1572 (2004) et 1643 (2005) du Conseil de sécurité et sous-tend certaines des mesures d’application précises adoptées par le Conseil de l’UE. (...) En outre, la Hongrie s’est dotée de la législation nationale suivante en ce qui concerne l’interdiction d’entrer dans le pays (refus de visa) qui, avec la position commune 2006/30/PESC et le Règlement (CEE no 539/2001), sous-tend l’interdiction d’entrer dans le pays et le refus de visa : • Loi 32 de 1997 sur les gardes frontière et la surveillance des frontières; • Loi 39 de 2001 sur l’entrée sur le territoire et la résidence des étrangers; Conformément à ces deux lois, les gardes frontière hongrois ont le devoir d’empêcher d’entrer dans le pays les personnes à l’encontre desquelles la République de Hongrie s’est engagée par un accord international ou dans le cadre de la coopération internationale à appliquer une interdiction d’entrée sur le territoire et de résidence. 3. (...) La Hongrie s’est dotée de la législation ci-après concernant les sanctions économiques et financières qui, parallèlement au Règlement (CE) no 560/2005 du Conseil et au Règlement (CE) no 250/2006 de la Commission, sous-tend le gel des fonds et des ressources économiques des personnes et entités désignées dans la résolution 1572 (2004) du Conseil de sécurité : • Loi CXII de 1996 sur les instituts de crédit et les entreprises financières; • Loi LX de 2003 sur les institutions publiques et les sociétés privées d’assurance; • Loi CXX de 2001 sur le marché des capitaux; • Loi LXXXIII de 2001 sur la lutte contre le terrorisme, le renforcement des dispositions visant à lutter contre le blanchiment de l’argent et l’adoption de mesures restrictives; • Article 85 de la loi V de 2006 sur l’information sur les entreprises publiques et les procédures d’immatriculation et de dissolution volontaire; • Le décret 306/2004 sur les procédures à suivre par les autorités appelées à exempter quiconque des mesures restrictives visant les avoirs décrétées par l’Union européenne. 5.
Langue:Français
Ponctuation: 511265.23 - daccess-ods.un.org/acce...open&DS=S/AC.45/2006/22&Lang=F
Source de données: ods
PROPOSAL FOR A UNECE STANDARD FOR LLAMA CARCASES AND CUTS : NOTE / BY THE SECRETARIAT
Découpes du quartier arrière TENDE DE TRANCHE LL 010 ����� � �� �� �� G46����� ������� ���� �� �� ������ ���� �� �� quartier arrière (cuisse); il est prélevé le long de la limite naturelle séparant le gîte noix et rond de gîte noix (LL 020) de la tranche grasse (LL 030). TENDE DE TRANCHE (dénudé) LL 011 ����� � �� �� �� G46���� � � ����� ��� � ��à partir du tende de tranche (LL 010) par enlèvement de tout le gras externe, des aponévroses et des tissus conjonctifs et fibreux. (...) Elle est enlevée de son insertion sur le gîte noix et rond de gîte noix et sur le tende de tranche le long de la limite naturelle.
Langue:Français
Ponctuation: 508420.26 - daccess-ods.un.org/acce...TRADE/WP.7/GE.11/2004/7&Lang=F
Source de données: ods
DRAFT UNECE STANDARD FOR OVINE CARCASES AND CUTS. DRAFT OVINE CARCASES AND CUTS DESCRIPTIONS / TRANSMITTED BY AUSTRALIA
TRANCHE GRASSE (THICK FLANK) 5076 La tranche grasse est préparée à partir d’un gigot désossé (5060) par séparation du morceau le long de la limite naturelle entre le tende de tranche et le gîte à la noix. La rotule, la capsule articulaire et le tendon sont enlevés. (...) Variante: POINTE DE GIGOT TENDE DE TRANCHE 5073 Le tende de tranche est préparé à partir d’un gigot désossé (5060) par séparation du morceau le long de la limite naturelle entre la tranche grasse et le gîte à la noix. La verge, le tissu fibreux et le ganglion lymphatique, ainsi que la graisse qui les enveloppe, sont enlevés. TENDE DE TRANCHE – SANS DESSUS DE TRANCHE 5077 Le tende de tranche sans dessus de tranche est préparé à partir du tende de tranche (5073) par enlèvement du muscle M. gracilis le long de la limite naturelle.
Langue:Français
Ponctuation: 508067.5 - daccess-ods.un.org/acce...TRADE/WP.7/GE.11/2002/5&Lang=F
Source de données: ods
REPORT OF THE 11TH SESSION : ECONOMIC COMMISSION FOR EUROPE, COMMITTEE FOR TRADE, INDUSTRY AND ENTERPRISE DEVELOPMENT, WORKING PARTY ON STANDARDIZATION OF PERISHABLE PRODUCE AND QUALITY DEVELOPMENT, SPECIALIZED SECTION ON STANDARDIZATION OF MEAT, 11TH SESSION, 8-10 APRIL 2002, GENEVA
TRANCHE GRASSE + AIGUILLETTE BARONNE 5076 Ce morceau est préparé à partir d’un gigot entier désossé (5060) par séparation du morceau le long de la limite naturelle entre le tende de tranche et la semelle. La rotule, la capsule articulaire et le tendon sont enlevés. (...) Variante: POINTE DE GIGOT TENDE DE TRANCHE 5073 Le tende de tranche est préparé à partir d’un gigot entier désossé (5060) par séparation du morceau le long de la limite naturelle entre la tranche grasse et la semelle. La verge, le tissu fibreux et le ganglion lymphatique, ainsi que la graisse qui les enveloppe, sont enlevés. TENDE DE TRANCHE – SANS DESSUS DE TRANCHE 5077 Le tende de tranche sans dessus de tranche est préparé à partir du tende de tranche (5073) par enlèvement du muscle M. gracilis le long de la limite naturelle.
Langue:Français
Ponctuation: 508067.5 - daccess-ods.un.org/acce...P.7/GE.11/2002/13/ADD.2&Lang=F
Source de données: ods
GENERAL ASSEMBLY, 21ST SESSION, OFFICIAL RECORDS, 3RD COMMITTEE, 1421ST MEETING, HELD ON MONDAY, 14 NOVEMBER 1966, NEW YORK
La PRESIDENTE signale que la délégation du Pakistan accepte la proposition du Liban, des Etats- Unis et du Chili, qui tend à remplacer "trois mois" par "quatre mois" au début du paragraphe. (...) Le premier de ces amendements tend à insérer, entre les mots "ainsi présentées" et le mot "et", les mots "avec indication des Etats parties qui les ont présentées". Le deuxième amendement tend à supprimer les mots "à la Cour internationale de Justice et".
Langue:Français
Ponctuation: 506617.97 - https://daccess-ods.un.org/acc...t?open&DS=A/C.3/SR.1421&Lang=F
Source de données: ods
WORLD WETLANDS DAY :DRAFT RESOLUTION / BOLIVIA (PLURINATIONAL STATE OF), CHILE, COLOMBIA, COSTA RICA, CZECHIA, ECUADOR, MEXICO, PHILIPPINES, RUSSIAN FEDERATION, SENEGAL, SLOVENIA AND URUGUAY
Nations Unies A/75/L.125 Assemblée générale Distr. limitée 3 août 2021 Français Original : anglais 21-10658 (F) 060821 090821 *2110658* Soixante-quinzième session Point 14 de l’ordre du jour Application et suivi intégrés et coordonnés des textes issus des grandes conférences et réunions au sommet organisées par les Nations Unies dans les domaines économique et social et dans les domaines connexes Bolivie (État plurinational de), Chili, Colombie, Costa Rica, Équateur, Fédération de Russie, Mexique, Philippines, Sénégal, Slovénie, Tchéquie et Uruguay : projet de résolution Journée mondiale des zones humides L’Assemblée générale, Réaffirmant les dispositions de sa résolution 70/1 du 25 septembre 2015, intitulée « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 », dans laquelle a été adoptée une série complète d’objectifs et de cibles ambitieux, universels, axés sur l’être humain et porteurs de changement, et réaffirmant qu’elle s’engage à œuvrer sans relâche pour que le Programme soit appliqué dans son intégralité d’ici à 2030, qu’elle considère que l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes et dans toutes ses dimensions, notamment de l’extrême pauvreté, constitue le plus grand défi auquel l’humanité doit faire face et une condition indispensable au développement durable, et qu’elle est attachée à réaliser le développement durable dans ses trois dimensions – économique, sociale et environnementale – d’une manière équilibrée et intégrée en tirant parti de ce qui a été fait dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement, dont elle s’efforcera d’achever la réalisation, Réaffirmant également ses résolutions 53/199 du 15 décembre 1998 et 61/185 du 20 décembre 2006 sur la proclamation d’années internationales, et la résolution 1980/67 du Conseil économique et social du 25 juillet 1980, sur les années internationales et les anniversaires, en particulier les paragraphes 1 à 10 de l ’annexe dans lesquels sont énumérés les critères applicables pour la proclamation d’années internationales, ainsi que les paragraphes 13 et 14, dans lesquels il est précisé qu ’une année ou une journée internationale ne peut être proclamée sans que les dispositions de base en vue de son organisation et de son financement aient été prises, Réaffirmant que les zones humides sont indispensables aux êtres humains et à la nature, compte tenu de la valeur intrinsèque de ces écosystèmes et des avantages et services qu’ils apportent, notamment de leurs contributions au développement A/75/L.125 21-10658 2/3 durable et au bien-être des populations sur les plans environnemental, climatique, écologique, social, économique, scientifique, éducatif, culturel, récréatif et esthétique, Consciente que les zones humides font partie des écosystèmes dont le déclin, la perte et la dégradation sont les plus rapides, et sachant que les indicateurs des tendances négatives actuelles concernant la biodiversité mondiale et les fonctions des écosystèmes devraient se confirmer sous l’effet de facteurs directs et indirects tels que la croissance démographique rapide, une production et une consommation non viables et le progrès technique connexe, ainsi que les effets néfastes des changements climatiques, Sachant que les zones humides sont indispensables à la réalisation des objectifs de développement durable concernant l’élimination de la pauvreté, l’alimentation et la nutrition, une vie en bonne santé, l’égalité des sexes, la qualité de l’eau et la disponibilité des ressources en eau, l’approvisionnement en énergie, la réduction des effets des catastrophes naturelles, l’innovation et la mise en place d’infrastructures adaptées, des établissements humains durables et résilients, l’adaptation aux effets des changements climatiques et leur atténuation, les océans, les mers et les ressources marines, la biodiversité et l’exploitation durable des écosystèmes, Rappelant l’objectif de développement durable no 6 (Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable) et la cible 6.6, qui tend à protéger et à restaurer les écosystèmes liés à l ’eau, l’objectif 14 (Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable) et la cible 14.2, qui tend à gérer et à protéger durablement les écosystèmes marins et côtiers, et l’objectif 15 (Vie terrestre) et la cible 15.1, qui tend à garantir la préservation, la restauration et l ’exploitation durable des écosystèmes terrestres et des écosystèmes d’eau douce et des services connexes, en particulier des zones humides, conformément aux obligations découlant des accords internationaux, Réaffirmant le rôle majeur que joue la Convention relative aux zones humides d’importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d’eau 1 (Convention de Ramsar) pour ce qui est de garantir la conservation et l ’utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales et nationales et par la coopération internationale, et sa contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier, Sachant que le secrétariat de la Convention de Ramsar est coresponsable de l’indicateur 6.6.1 relatif aux objectifs de développement durable, qui vise à mesurer la variation de l’étendue des écosystèmes tributaires de l’eau, et que la Convention est une entité partenaire pour les indicateurs 6.5.1, 14.5.1 et 15.1.2, Prenant note de la décision III/21 de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, du 15 novembre 19962, rappelant le rôle de chef de file de la Convention de Ramsar dans la mise en œuvre d’activités relatives aux zones humides au titre de la Convention sur la diversité biologique 3 , et sachant que la Convention de Ramsar a grandement contribué à la réalisation des objectifs d’Aichi __________________ 1 Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 996, no 14583. 2 Voir Programme des Nations Unies pour l’environnement, document UNEP/CBD/COP/3/38, annexe II. 3 Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 1760, no 30619.
Langue:Français
Ponctuation: 503743.65 - https://daccess-ods.un.org/acc.../get?open&DS=A/75/L.125&Lang=F
Source de données: ods
WORLD WETLANDS DAY :RESOLUTION / ADOPTED BY THE GENERAL ASSEMBLY
Journée mondiale des zones humides L’Assemblée générale, Réaffirmant les dispositions de sa résolution 70/1 du 25 septembre 2015, intitulée « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 », dans laquelle a été adoptée une série complète d’objectifs et de cibles ambitieux, universels, axés sur l’être humain et porteurs de changement, et réaffirmant qu’elle s’engage à œuvrer sans relâche pour que le Programme soit appliqué dans son intégralité d’ici à 2030, qu’elle considère que l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes et dans toutes ses dimensions, notamment de l’extrême pauvreté, constitue le plus grand défi auquel l’humanité doit faire face et une condition indispensable au développement durable, et qu’elle est attachée à réaliser le développement durable dans ses trois dimensions – économique, sociale et environnementale – d’une manière équilibrée et intégrée en tirant parti de ce qui a été fait dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement, dont elle s’efforcera d’achever la réalisation, Réaffirmant également ses résolutions 53/199 du 15 décembre 1998 et 61/185 du 20 décembre 2006 sur la proclamation d’années internationales, et la résolution 1980/67 du Conseil économique et social en date du 25 juillet 1980 sur les années internationales et les anniversaires, en particulier les paragraphes 1 à 10 de l’annexe dans lesquels sont énumérés les critères applicables pour la proclamation d’années internationales, ainsi que les paragraphes 13 et 14, dans lesquels il est précisé qu’une année ou une journée internationale ne peut être proclamée sans que les dispositions de base en vue de son organisation et de son financement aient été prises, Réaffirmant que les zones humides sont indispensables aux êtres humains et à la nature, compte tenu de la valeur intrinsèque de ces écosystèmes et des avantages A/RES/75/317 Journée mondiale des zones humides 21-12015 2/3 et services qu’ils apportent, notamment de leurs contributions au développement durable et au bien-être des populations sur les plans environnemental, climatique, écologique, social, économique, scientifique, éducatif, culturel, récréatif et esthétique, Consciente que les zones humides font partie des écosystèmes dont le déclin, la perte et la dégradation sont les plus rapides, et sachant que les indicateurs des tendances négatives actuelles concernant la biodiversité mondiale et les fonctions des écosystèmes devraient se confirmer sous l’effet de facteurs directs et indirects tels que la croissance démographique rapide, une production et une consommation non viables et le progrès technique connexe, ainsi que les effets néfastes des changements climatiques, Sachant que les zones humides sont indispensables à la réalisation des objectifs de développement durable concernant l’élimination de la pauvreté, l’alimentation et la nutrition, une vie en bonne santé, l’égalité des sexes, la qualité de l’eau et la disponibilité des ressources en eau, l’approvisionnement en énergie, la prévention des catastrophes naturelles, l’innovation et la mise en place d’infrastructures adaptées, des établissements humains durables et résilients, l’adaptation aux effets des changements climatiques et leur atténuation, les océans, les mers et les ressources marines, la biodiversité et l’exploitation durable des écosystèmes, Rappelant l’objectif de développement durable no 6 (Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable) et la cible 6.6, qui tend à protéger et à restaurer les écosystèmes liés à l’eau, l’objectif 14 (Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable) et la cible 14.2, qui tend à gérer et à protéger durablement les écosystèmes marins et côtiers, et l’objectif 15 (Vie terrestre) et la cible 15.1, qui tend à garantir la préservation, la restauration et l’exploitation durable des écosystèmes terrestres et des écosystèmes d’eau douce et des services connexes, en particulier des zones humides, conformément aux obligations découlant des accords internationaux, Réaffirmant le rôle majeur que joue la Convention relative aux zones humides d’importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d’eau 1 (Convention de Ramsar) pour ce qui est de garantir la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales et nationales et par la coopération internationale, et sa contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier, Sachant que le secrétariat de la Convention de Ramsar est coresponsable de l’indicateur 6.6.1 relatif aux objectifs de développement durable, qui vise à mesurer la variation de l’étendue des écosystèmes tributaires de l’eau, et que la Convention est une entité partenaire pour les indicateurs 6.5.1, 14.5.1 et 15.1.2, Prenant note de la décision III/21 de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, en date du 15 novembre 1996 2, rappelant le rôle de chef de file de la Convention de Ramsar dans la mise en œuvre d’activités relatives aux zones humides au titre de la Convention sur la diversité biologique 3, et sachant que la Convention de Ramsar a grandement contribué à la réalisation des objectifs d’Aichi __________________ 1 Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 996, no 14583. 2 Voir Programme des Nations Unies pour l’environnement, document UNEP/CBD/COP/3/38, annexe II. 3 Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 1760, no 30619.
Langue:Français
Ponctuation: 503743.65 - https://daccess-ods.un.org/acc...et?open&DS=A/RES/75/317&Lang=F
Source de données: ods
Ces deux reportages sont accessibles grâce aux liens suivants : https://soundcloud.com/user-797762641/reportage-creole-mislande-jn-baptiste-restavek-050619/s-Nuq5t / https://lenouvelliste.com/article/202823/le-calvaire-de-jasmine-une-enfant-domestique Les causes du travail des enfants évoquées comme : le poids de la pauvreté, la détérioration progressive des conditions socio-économiques, les attitudes et comportements sociaux, le laxisme des autorités, entre autres, sont des situations réversibles auxquelles il importe de s’attaquer pour déraciner ce fléau qui tend à gâcher le présent et l’avenir des enfants.
Langue:Français
Ponctuation: 502955.66 - www.ilo.org/sanjose/sal...WCMS_729063/lang--fr/index.htm
Source de données: un
Ces deux reportages sont accessibles grâce aux liens suivants : https://soundcloud.com/user-797762641/reportage-creole-mislande-jn-baptiste-restavek-050619/s-Nuq5t / https://lenouvelliste.com/article/202823/le-calvaire-de-jasmine-une-enfant-domestique Les causes du travail des enfants évoquées comme : le poids de la pauvreté, la détérioration progressive des conditions socio-économiques, les attitudes et comportements sociaux, le laxisme des autorités, entre autres, sont des situations réversibles auxquelles il importe de s’attaquer pour déraciner ce fléau qui tend à gâcher le présent et l’avenir des enfants.
Langue:Français
Ponctuation: 502955.66 - https://www.ilo.org/sanjose/sa...WCMS_729063/lang--fr/index.htm
Source de données: un
. · Le nombre d’homicides par armes à feu tend à diminuer au lendemain de l’adoption de dispositions plus strictes en matière de détention d’armes illégales.
Langue:Français
Ponctuation: 502955.66 - https://www.un.org/french/events/smallarms2006/Fiche2.doc
Source de données: un