Home

Résultats 1 - 10 sur un total d'environ 10,052 pour dancing. La recherche a pris 0.418 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
FIRST DAY OF ISSUE, 8 OCTOBER 2009 : "INDIGENOUS PEOPLE" STAMPS AND ANNUAL COLLECTION FOLDERS / FROM THE UNDER-SECRETARY-GENERAL FOR MANAGEMENT
Les timbres de cette série sont : Beach Baby, Seychelles, 2001; Bario Baseball, Malaisie, 2006; Welcome to Beswick, Australie, 2003; Karen Long Neck Bling, Thaïlande, 2007; Temple Rain Man, Indonésie, 2006; Break from Dancing, République-Unie de Tanzanie, 2001; Charcoal and Blue Sky, Papouasie-Nouvelle- Guinée, 2007; Himba Super Model, Namibie, 2001; Whiskey and Dancing, Namibie, 2001; 100 Mile Smile, République-Unie de Tanzanie, 2001; Akha Bracelet Lady, Thaïlande, 2006; Tavita the Ghost, Polynésie française, 2000; The Green Bead, République-Unie de Tanzanie, 2002; Wirrapanda Reconciliation Ceremony, Australie, 2004; Somehow Very Sure, Namibie, 2002; Bukat Prince, Indonésie, 2006; Sunset Braids, Namibie, 2001; Cotton Candy Turban, Émirats arabes unis, 2005. 4.
Langue:Français
Ponctuation: 1321254.9 - daccess-ods.un.org/acce...t?open&DS=ST/IC/2009/37&Lang=F
Source de données: ods
VIEWS ADOPTED BY THE COMMITTEE UNDER ARTICLE 5 (4) OF THE OPTIONAL PROTOCOL, CONCERNING COMMUNICATION NO. 2345/2014 :HUMAN RIGHTS COMMITTEE
N. à la gorge avec un couteau. Un autre « dancing boy »4, qui avait été transféré du domicile de A. (...) Elle n’a pas admis la véracité des déclarations de l’auteur concernant le motif d’asile invoqué au cours de l’audience devant elle, à savoir qu’il avait été un « dancing boy » à Kaboul. La Commission a donc conclu que l’auteur n’avait pas étayé les motifs de sa demande d’asile et n’a pas ajouté foi à ses déclarations. (...) Il a de nouveau donné des détails de son séjour à Kaboul en tant que « dancing boy » avec A. S. et A. N. respectivement et a expliqué, à propos de sa fuite de chez A.
Langue:Français
Ponctuation: 1321106.6 - https://daccess-ods.un.org/acc...=CCPR/C/125/D/2345/2014&Lang=F
Source de données: ods
COMMUNICATION FROM THE CHAIRMAN OF THE UPC CONCERNING THE CAMEROONS UNDER FRENCH ADMINISTRATION
Ma case n'est ni un bar, ni un bistrot, ni un dancing. Il est à noter qu I au foyer culturel où. se· passent beaucoup de bagarres il y a rarement sinon jamais des agents de la force publique.
Langue:Français
Ponctuation: 1165877.1 - https://daccess-ods.un.org/acc...et?open&DS=T/COM.5/L.82&Lang=F
Source de données: ods
LAWS AND REGULATIONS PROMULGATED TO GIVE EFFECT TO THE PROVISIONS OF THE INTERNATIONAL TREATIES ON NARCOTIC DRUGS AND PSYCHOTROPIC SUBSTANCES : GUINEA / COMMUNICATED BY THE GOVERNMENT OF GUINEA
Ceux qui auront facilité à autrui l'usage illicite de drogues à haut risque, à titre onéreux ou gratuit, soit en procurant dans ce but un local soit par tout autre moyen; Il en sera ainsi notamment des propriétaires, gérants, directeurs, exploitants à quelque titre que ce soit d'un hôtel, d'une maison meublée, d'une pension, d'un débit de boissons, d'un restaurant, d’un club, d'un cercle, d'un dancing, d'un lieu de spectacle ou d'un lieu quelconque ouvert au public et utilisé par le E/NL. 2006/35 Page 4 public, qui auront toléré l'usage de drogues à haut risque dans lesdits établissements ou leurs annexes ou dans lesdits lieux. (...) Dans le cas prévu aux articles 382, 386, et 392, aliéna 1, 387 et 388, la fermeture pour une durée de 3 mois à 1 ans des hôtels, maison meublée, pension, débit de boissons, restaurant, club, cercle, dancing, lieu de spectacles ou leur annexe, où ont été commises ces infractions par l'exploitant ou avec sa complicité.
Langue:Français
Ponctuation: 1127664 - daccess-ods.un.org/acce...et?open&DS=E/NL.2006/35&Lang=F
Source de données: ods
LETTER DATED 87/02/25 FROM THE PERMANENT REPRESENTATIVE OF THE LIBYAN ARAB JAMAHIRIYA TO THE UNITED NATIONS ADDRESSED TO THE SECRETARY-GENERAL
VoiIA qui confirme disormaie la nature mensongère des accueationa lanciea paf le Gouvernement américain selon lcaquelles la Libye aurait bté nlie A l’affaire du dancing de Berlin, voilA qui montre par la même occasion qu’il est faux que les Etats-Unis détiennent, comme ils le prétendent, des preuves dans cette affaire.
Langue:Français
Ponctuation: 1039858.2 - HTTP://DACCESS-ODS.UN.ORG/ACCE...SF/GET?OPEN&DS=A/42/155&LANG=F
Source de données: ods
LETTER DATED 91/11/20 FROM THE PERMANENT REPRESENTATIVE OF THE LIBYAN ARAB JAMAHIRIYA TO THE UNITED NATIONS ADDRESSED TO THE SECRETARY-GENERAL
En 1986, le Gouvernement américain a fabriqué de toutes pièces des prétextes fallacieux que ne corroborait aucune preuve matérielle concrète pour accuser mensongèrement et calomnieusement la Libye d'être responsable de l'explosion d'une bombe dans un dancing de Berlin et d'un incident analogue à l'aéroport de Rome.
Langue:Français
Ponctuation: 1039858.2 - daccess-ods.un.org/acce...get?open&DS=A/C.1/46/23&Lang=F
Source de données: ods
LETTER DATED 91/11/20 FROM THE PERMANENT REPRESENTATIVE OF THE LIBYAN ARAB JAMAHIRIYA TO THE UNITED NATIONS ADDRESSED TO THE SECRETARY-GENERAL
Dans la situation d'affrontement politique, économique et militaire qui lui a été imposée, la Libye a mis les gouvernements successifs des Etats-Unis au défi de présenter devant l'opinion publique américaine et mondiale une preuve matérielle concrète à l'appui de leurs accusations, mais ceux-ci n'ont jamais réussi à présenter la moindre preuve matérielle concrète et ont toujours refusé d'admettre la vérité du caractère infondé de leurs allégations. 1 En 1986, le Gouvernement américain a fabriqué de toutes p1eces des prétextes fallacieux que ne corroborait aUcune preuve matérielle concrète pour accuser mensongèrement et calomnieusement la Libye d'être responsable de l'explosion d'une bombe dans un dancing de Berlin et d'un incident analogue à l'aéroport de Rome.
Langue:Français
Ponctuation: 1028738.7 - HTTP://DACCESS-ODS.UN.ORG/ACCE...SF/GET?OPEN&DS=A/46/844&LANG=F
Source de données: ods
LISTE DE QUESTIONS À PRENDRE EN LIAISON AVEC LA CONSIDÉRATION DU RAPPORT INITIAL DU BURKINA FASO (CRC/C/OPSC/BFA/1), ADOPTÉ PAR LE GROUPE DE TRAVAIL PRÉ-SESSION :PROTOCOLE FACULTATIF À LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L'ENFANT, CONCERNANT LA VENTE D'ENFANTS, LA PROSTITUTION DES ENFANTS ET LA PORNOGRAPHIE METTANT EN SCÈNE DES ENFANTS : ADDITIF
À titre illustratif, on pourrait citer : CRC/C/OPSC/BFA/Q/1/Add.1 11 • L’article 422 qui réprime toute personne qui habituellement incite à la débauche ou favorise la corruption des mineurs de 13 à 18 ans ou même occasionnellement des mineurs de moins de 13 ans ; • Les articles 423 et 424 qui répriment la prostitution et le proxénétisme, notamment quiconque embauche, entraîne ou entretient même avec son consentement une personne en vue de prostitution, ou la livre à la prostitution ou à la débauche ; ou quiconque fait office d’intermédiaire entre les personnes se livrant à la prostitution ou à la débauche et les individus qui exploitent ou rémunèrent la prostitution ou la débauche d’autrui ; • L’article 427 qui réprime quiconque reçoit habituellement une ou plusieurs personnes se livrant à la prostitution à l’intérieur d’un hôtel, débit de boisson, club, cercle, dancing ou lieu de spectacle ou leurs annexes ou lieux quelconque ouverts au public ou utilisés par le public et dont il est détenteur, le gérant ou le préposé ; • Les articles 431 et 432 qui interdisent aux mineurs de moins de 16 ans de circuler de 22h à 6h du matin sans être accompagné de leurs parents, tuteurs ou toutes autres personnes agréées ; • Les articles 434 et 435 qui interdisent l’accès des bars dancings et les salles de spectacle et la distribution aux mineurs de moins de 18 ans sans être accompagnés de leurs parents ou tuteurs et réprimer les gérants de ces établissements qui y laissent les mineurs de moins de 18 ans ; • L’article 6 de la loi d’orientation du tourisme stipule que « le tourisme sexuel est prohibé au Burkina Faso ».
Langue:Français
Ponctuation: 1009351.4 - https://daccess-ods.un.org/acc...RC/C/OPSC/BFA/Q/1/ADD.1&Lang=F
Source de données: ods
LAWS AND REGULATIONS PROMULGATED TO GIVE EFFECT TO THE PROVISIONS OF THE INTERNATIONAL TREATIES ON NARCOTIC DRUGS AND PSYCHOTROPIC SUBSTANCES : THE REPUBLIC OF NIGER / COMMUNICATED BY THE GOVERNMENT OF THE REPUBLIC OF NIGER
Il en sera ainsi notamment des propriétaires gérants, directeurs, exploitants à quelque titre que ce soit d'un hôtel, d'une maison meublée, d'une pension, d'un dépit de boissons, d'un restaurant, d'un club, d'un cercle, d'un dancing, d'un lieu de spectacle ou d'un lieu quelconque ouvert au public ou utilisé par le public, qui auront toléré l'usage de drogues à haut risque dans lesdits établissements ou leurs annexes ou d'un desdits lieux.
Langue:Français
Ponctuation: 883322.7 - daccess-ods.un.org/acce...et?open&DS=E/NL.2008/11&Lang=F
Source de données: ods
CAYMAN ISLANDS
Parmi les autres améliorations proposées par le Gouvernement figure une modification des lois sur les débits de boissons, les dancings et la diffusion de musique (Liquor Licensing and Music and Dancing Laws) qui permettrait de prolonger la durée de ces activités au bénéfice des touristes.
Langue:Français
Ponctuation: 849012.9 - daccess-ods.un.org/acce...open&DS=A/AC.109/2002/7&Lang=F
Source de données: ods