Home

Résultats 1 - 10 sur un total d'environ 805,721 pour effective experience. La recherche a pris 2.085 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
UNDAC – Section d’ appui à la coordination sur le terrain (FCSS) www.unocha.org The mission of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA) is to mobilize and coordinate effective and principled humanitarian action in partnership with national and international actors. (...) Disponibilité Le membre –et leur pays parrain/ l’organisation doit pouvoir garantir sa disponibilité pour :  Une mission au minimum d’intervention UNDAC par an (pouvant aller jusqu’ à quatre semaines)  Des exercices de terrain, initiatives en matière de prévention ou des activités de formation spécialisée (minimum une fois tous les 2 ans) Appui Financier  Pour les personnes provenant des pays/organisations membres d’UNDAC en autofinancement  Des fonds sont disponibles sur un compte réservé aux missions UNDAC avec OCHA permettant de couvrir les frais de déploiement  Le point de contact national ou de l’organisation garantit la couverture des frais de participation aux formations sur une période de deux ans.  Pour les personnes provenant d’organisation ou de pays dépendant (e)s  Des accords de parrainage ont été approuvés au préalable avec OCHA et FCSS pour les missions et les formations Qualifications et Expériences La personne devra posséder de nombreuses compétences et expériences dans un ou plusieurs domaines suivants :  Prise d’initiative en matière de catastrophe / Evaluation des besoins;  Expertise en méthodologie d’évaluation et d’enquête (Méthodologie MIRA et l’évaluation coordonnée) ;  Gestion des catastrophes et /ou coordination d’opérations humanitaires d’urgence ;  Coordination des opérations de recherche et sauvetage en milieu urbain (USAR) ;  Soutien à la gestion des catastrophes en optimisant l’utilisation des ressources afin d’assurer un impact maximal par l’établissement des priorités pour les interventions  Soutien aux interventions humanitaires via l’établissement d’un cadre de redevabilité humanitaire, de principes et des normes comprenant des aptitudes à conseiller sur les clusters et les mécanismes de financement humanitaire ; 1 Basé sur: UNDAC Review 2011: Report of the Working Group on Membership, January 2013 Section d’appui à la coordination sur le terrain (FCSS) EVALUATION ET COORDINATION EN CAS DE CASTASTROPHE (UNDAC) UNDAC Critères de sélection (personnel non OCHA) UNDAC – Section d’ appui à la coordination sur le terrain (FCSS) www.unocha.org The mission of the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA) is to mobilize and coordinate effective and principled humanitarian action in partnership with national and international actors. (...) Coordination Sav es Liv es  Ecouter et établir un dialogue Ecouter activement les nouvelles et différentes perspectives ainsi que les expériences des populations affectées, des autres acteurs et des membres de l’équipe Etablir et maintenir un dialogue clair avec les populations affectées et/ou les autres acteurs  Travailler en équipe Contribuer de manière positive au sein de l’équipe pour remplir les objectifs UNDAC Partager des informations et savoirs utiles avec les collègues, partenaires et les populations affectées en temps voulu.
Langue:Français
Ponctuation: 726742.8 - https://www.unocha.org/sites/u...teres%20de%20selection_FRE.pdf
Source de données: un
Le Groupe d'experts sur la réglementation du transport aérien de l'OACI a formulé la note explicative préliminaire et la recommandation suivantes, qui ont été approuvées par le Conseil le 30 mai 1997 pour servir de guide et d'information facultative aux États : Mesures de participation La Conférence avait trouvé le « filet de sécurité » proposé insuffisant pour assurer une participation effective et soutenue de tous les États au transport aérien international. (...) (Chaque État doit effectivement définir son niveau minimum de participation avec chaque partenaire en fonction du degré de libéralisation qu'il acceptera, ainsi que le nombre et le type de mesures de participation et les types de contrôle réglementaire qu'il négocie, dans chaque accord.) Recommandation ATRP/9-3 Le groupe d'experts recommande :   que les États qui libéralisent les services aériens internationaux envisagent d'utiliser des mesures visant à garantir la participation effective et soutenue au transport aérien international en s'inspirant de la liste indicative ci-après de mesures potentielles :   capacité — partager la capacité en termes d'égalité des chances, pour inclure l'alignement sur une capacité plus élevée d'une ou plusieurs compagnies aériennes concurrentes; permettre progressivement que le partage traditionnel 50/50 de la capacité, passe, par exemple, à une proportion de 70/30 par étapes; permettre des augmentations graduelles et mutuellement convenues de la capacité; utiliser le coefficient de remplissage ou d'autres critères généraux de marché pour les augmentations automatiques de la capacité; appliquer un système dans lequel la compagnie aérienne offrant la plus grande capacité ne peut augmenter cette capacité que dans la même proportion que la compagnie aérienne offrant une capacité moindre; permettre l'exploitation de la capacité tout-cargo sur la base des prévisions de la demande; établir une capacité saisonnière en fonction des prévisions de marché et réévaluer la capacité ainsi établie après les faits, en fonction de l'expérience acquise par les transporteurs aériens; permettre aux compagnies aériennes de transférer la capacité entre services passagers et services de fret; prévoir les exceptions aux limites de capacité convenues pour l'introduction de nouveaux aéronefs et les services saisonniers; traiter le partage de codes différemment des vols effectués par les aéronefs appartenant à un transporteur aux fins de l'établissement de la capacité;   tarifs — application par les États ou leurs autorités de systèmes de tarifs souples pour renforcer la concurrence loyale et effective en permettant aux transporteurs aériens de répondre aux marchés du transport aérien; permettre la souplesse des tarifs à l'intérieur de zones de tarification (bien qu'il soit reconnu que la mise en œuvre est compliquée); passer par étapes de la double approbation, au pays d'origine, à la double désapprobation; ne pas réglementer certains tarifs, comme les tarifs de fret, les tarifs de classe supérieure et certains tarifs réduits; permettre une variation fixe des niveaux de tarif;   accès au marché — augmenter le nombre de compagnies aériennes désignées; passer de la désignation simple à la désignation multiple; octroyer des droits multilatéraux de troisième, quatrième et cinquième liberté dans un accord régional; utiliser des formes d'accès au marché comme le partage de codes, les alliances, la location d'aéronefs avec équipage; donner un « avantage » en ce qui concerne certains points de trafic critiques lorsque des restrictions à l'accès au marché sont levées; prévoir une période de lancement protégée pour les nouveaux venus; n'appliquer les restrictions au tonnage des aéronefs qu'aux services régionaux; permettre l'exploitation unilatérale de compagnies aériennes de pays étrangers sans l'exploitation par un ou plusieurs transporteurs aériens nationaux; lever les restrictions frappant les services régionaux; exclure les droits de fret de toutes les restrictions;   divers — faciliter les vols non réguliers pour les touristes étrangers sous réserve des règlements nationaux de l'État récepteur; permettre la réalisation de services non réciproques et extrabilatéraux (y compris le cabotage et la cinquième liberté) à destination de villes sous-desservies ou sur des routes sous-desservies; introduire progressivement et de façon coordonnée une réglementation plus souple dans les zones commerciales clés; évaluer les résultats économiques des accords bilatéraux sur une base quantitative en tenant compte des circonstances du marché pour accroître la coopération, comme les alliances entre deux ou plusieurs compagnies aériennes desservant un État; s'abstenir d'appliquer les dispositions bilatérales habituelles sur la propriété et le contrôle;   que l'OACI, s'inspirant de l'expérience des États, tienne à jour la liste des mesures de participation et analyse, dans la mesure du possible, des exemples de leur utilisation par les États.
Langue:Français
Ponctuation: 686836.13 - https://www.icao.int/sustainab..._participationmeasures_fr.aspx
Source de données: un
Ces tribunes offrent aux gouvernements, à l'industrie forestière et à la société civile, l'occasion de tirer parti des expériences d'autres pays et d'échanger leurs points de vue sur ce qui pourrait constituer une administration plus efficace des forêts. Les pays qui envisagent une réforme de la législation, des politiques ou des programmes nationaux en vigueur, bénéficieront d'un tel échange en appliquant, directement ou indirectement, les leçons tirées de l'expérience d'autres nations. Bénéficiaires et avantages escomptés: 121.     (...) Soutenir les efforts des pays visant à élaborer et à mettre en œuvre une législation, des politiques générales, des plans et des programmes destinés à garantir une gestion durable des forêts, en offrant un lieu de discussion où ils peuvent échanger leurs avis et leurs expériences à propos des démarches fructueuses et des raisons de leur réussite.
Langue:Français
Ponctuation: 666879.35 - https://www.fao.org/pwb/2007/J7290Add1f/J7290Add1f11.htm
Source de données: un
Sans doute l'écart demeure-t-il important et parfois même criant entre les ambitions que nous affichons collectivement et les situations effectives que nous observons ou qu'hélas, nombre d'entre nous subissent. (...) C'est ce qui nous conduit à concentrer nos efforts sur les domaines relevant du développement durable et de l'action humanitaire avec le sentiment que l'expérience acquise nous permet, au-delà de nos limites humaines et matérielles, de faire oeuvre utile d'autant que nous nous appuyons sur des ONG monégasques très dynamiques et bénéficiant de soutiens locaux particulièrement généreux auxquels je suis heureux de pouvoir témoigner notre appréciation. (...) Dans le domaine de l'environnement où la Principauté s'est illustrée de longue date pour ce qui touche plus particulièrement à la protection du milieu marin puisqu'un de ses Souverains, le Prince Albert Ier, a contribué à fonder, à la fin du XIXème siècle, l'Océanographie, son expérience l'a conduite à être retenue pour participer au prochain Conseil du Programme des Nations Unies pour l'Environnement.
Langue:Français
Ponctuation: 665897.46 - https://www.un.org/webcast/ga/...8/statements/monafre030925.htm
Source de données: un
Il faut s'inspirer des expériences et des enseignements du passé pour faire du renforcement des capacités et de l'assistance technique un outil plus efficace de développement et permettre aux Membres de l'OMC, en particulier les pays en développement, les pays les moins avancés et les petites économies faibles et vulnérables, de tirer du cycle actuel les gains qu'ils peuvent légitiment attendre dans les domaines du commerce et du développement. (...) Il est également certain qu'une intégration régionale effective est une étape importante vers la mise en place d'un système commercial multilatéral. (...) Cependant, d'après l'expérience acquise jusqu'ici, un consensus se dégage sur la nécessité d'améliorer le fonctionnement de l'ORD.
Langue:Français
Ponctuation: 658259.3 - https://www.wto.org/french/thewto_f/dg_f/stat_cuttaree_f.htm
Source de données: un
À cette fin, nous inspirant de l’expérience réussie de la présente conférence et du processus qui y a conduit, nous nous réunirons à nouveau en 2005 pour nous consacrer avec une énergie renouvelée au dialogue existant au niveau le plus élevé de l’Assemblée générale sur le renforcement de la coopération économique internationale pour le développement par le partenariat lors d’un forum au niveau le plus élevé des instances économiques, auquel pourront participer toutes les parties prenantes publiques et privées liées à la Conférence de Monterrey. 3. En préparation de ce forum, nous avons également décidé : De maintenir l’engagement permanent de nos ministères des finances, de la coopération pour le développement, du commerce et des affairesétrangères, ainsi que de nos banques centrales; De mobiliser le soutien actif des commissions régionales de l’ONU et des banques régionales de développement; De maintenir le processus de financement pour le développement à l’ordre du jour des organismes intergouvernementaux de toutes les parties prenantes et d’inviter les organisations du monde des affaires et de la société civile à y prêter également attention; De créer un ensemble dynamique d’interactions en vue d’une participation effective du Conseil économique et social, du FMI, de la Banque mondiale, de l’OMC, de la CNUCED et du Programme des Nations Unies pour le développement ainsi que des organismes régionaux pertinents. À cette fin, nous nous inspirerons de l’expérience des dialogues de haut niveau du Conseil et des réunions spéciales de haut niveau organisées par le Conseil avec les institutions de Bretton Woods. 4.
Langue:Français
Ponctuation: 653347.07 - https://www.un.org/french/esa/ffd2002/themes/engaged.htm
Source de données: un
A cet effet, vous êtes cordialement invités à prendre les dispositions idoines pour assurer la participation effective du personnel technique, aussi bien de l’Autorité de l’Aviation Civile que des Exploitants de vos aérodromes concernés, impliqués dans les activités de certification. L’atelier qui vise à fournir aux participants des outils et orientations nécessaires à la conduite des activités de certification, offrira également un cadre d’échange d’expériences pratiques entre Experts des Etats. Cet atelier combinera des activités virtuelles et présentielles dans le respect des gestes barrières en raison du contexte actuel de la pandémie de la COVID-19. (...) Cet atelier s’adresse à des inspecteurs et cadres techniques d’aérodromes ayant une expérience concrète suffisante du métier. Les participants sont cordialement invités à s’enregistrer sur le lien suivant : https://icao.zoom.us/meeting/register/tJModeCprjgtH9yqSZZvutyDk7ZbXmbSTDT1 dans les meilleurs délais, mais dans tous les cas avant le 31 juillet 2021.
Langue:Français
Ponctuation: 653347.07 - https://www.icao.int/WACAF/Doc...ier%20de%20familiarisation.pdf
Source de données: un
L’ONU invite à se porter candidates pour faire partie de son vivier de talents servant à pourvoir des postes de secrétaire général(e) adjoint(e) et de sous-secrétaire général(e) les personnes qui : Ont acquis une bonne réputation à des postes de direction ainsi qu’une expérience et des connaissances solides dans les grands domaines d’action prioritaires de l’Organisation : promotion d’une croissance économique soutenue et d’un développement durable ; maintien de la paix et de la sécurité internationales ; promotion et protection des droits humains ; efficacité de la coordination des opérations d’aide humanitaire ; promotion de la justice et du droit internationaux ; désarmement ; lutte contre la drogue ; prévention de la criminalité ; lutte antiterroriste ; Ont déjà occupé des postes de direction et ont une vision stratégique et une aptitude avérée à diriger un organisme complexe comptant un effectif d’horizons culturels divers, réparti sur plusieurs sites, ainsi qu’une aptitude à mobiliser diverses formes de soutien des parties prenantes et des partenaires ; Ont acquis, pour avoir occupé des postes de direction, une aptitude avérée à gérer le changement, à introduire des réformes et à diriger le développement et les transformations institutionnelles ; Ont démontré qu’elle savaient travailler, en bonne intelligence, dans une équipe multiculturelle et instaurer de bonnes relations de travail à l’intérieur comme à l’extérieur de l’organisme qui les employait ; Ont démontré un attachement aux valeurs et principes qui régissent l’action de l’Organisation et ont une bonne connaissance du système des Nations Unies . (...) Faire partie du vivier de talents Pour faire partie du vivier de talents servant à pourvoir des postes de haute direction, veuillez remplir le formulaire en ligne de l’Organisation prévu à cet effet et charger votre curriculum vitae, ainsi qu’une lettre de motivation dans laquelle vous aurez décrit vos compétences et votre expérience en lien avec les critères susmentionnés.
Langue:Français
Ponctuation: 646460.9 - https://www.un.org/sg/fr/conte.../senior-leadership-talent-pool
Source de données: un
Immédiatement après la première session, le secrétariat a organisé le deuxième Forum sur les meilleures pratiques en matière de développement de l'esprit d'entreprise et des PME dans les pays en transition : l'expérience hongroise. 6. Le Forum a été suivi d'une Réunion d'experts sur des services de conseil, d'orientation et d'information aux entreprises. (...) Il a • décidé d'organiser un séminaire ou une table ronde sur les aspects sociaux de l'excédent d'effectifs parallèlement à la troisième session du Groupe de travail en février 2002. (...) Le secrétariat a entrepris des travaux préparatoires en vue d'un séminaire sur l'excédent d'effectifs dans ce secteur. À sa deuxième session, le Groupe de travail a décidé d'élargir le séminaire à la restructuration des industries lourdes en général et d'organiser une table ronde dans le cadre de la troisième session du Groupe de travail en février 2002.
Langue:Français
Ponctuation: 646272.75 - https://unece.org/fileadmin/DA...de/ctied/ctied5/trade0107f.pdf
Source de données: un