Home

Résultats 1 - 10 sur un total d'environ 100,543 pour instruct. La recherche a pris 1.167 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
Avec comme objectif de renforcer le pool d’Instructeurs qualifiés OACI afin d’assurer la formation et permettre un transfert dez connaissances à l’intérieur des Etats et entre les Etats par le recours à des experts basés dans la région AFI pour animer les sessions de formation OACI. 3. (...) Un atelier sur la gestion des risques se tiendra probablement à l’ASTC de Nairobi durant le deuxième trimestre 2018 Financement : Le projet sera financé par le fonds volontaires de l’Arabie Saoudite à hauteur de 150 000 USD et le Fonds volontaire de l’OACI après l’approbation du Comité d’évaluation des projets et du Comité directeur. 9 ANNEXE B PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES ACTIVITÉ 1 BUDGET DE FORMATION FORMATIONS : Mallette pédagogique de l'OACI - Contrôle de l'authenticité et de la validité du document de voyage aux frontières aériennes Objectif : 1- Aider les États membres dans la formation des agents de première ligne 2- Renforcer le pool des instructeurs OACI qualifiés pour animer cette formation TANZANIE - Moshi (pour la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda) Evaluation Description Prix (US $) Nombre Total en USD Matériel didactique* 450,00 20 9 000,00 Restauration (20 USD/jour x 5 jours) 20,00 100 2 000,00 Divers 500,00 Per diem des instructeurs x 2 (9 jours) 140,00 18 2 520,00 Billets d’avion des instructeurs x 2, faux frais à l’arrivée 152 USD 3 750,00 2 7 500,00 Salaire des instructeurs x 2 (6 jours) 504,00 12 6 048,00 SOUS-TOTAL 27 568,00 * Outils de formation, fabrication du matériel didactique, transport, coût des activités d’appui. NIGERIA - Lagos (Nigeria et Ghana) Evaluation Description Prix(USD) Numbre Total en USD Matériel didactique* 450,00 20 9 000,00 Restauration (20 USD/jour x 4 jours) 20,00 80 1 600,00 Divers 500,00 Per diem des instructeurs x 2 (7 jours) 438,00 14 6 132 00 Billets d’avion des instructeurs x 2, faux frais à l’arrivée 152 USD 3 750,00 2 7 500,00 Salaire des instructeurs x 2 (5 jours) 504,00 10 5 040,00 SOUS-TOTAL 29 772,00 * Outils de formation, fabrication du matériel didactique, transport, coût des activités d’appui. 10 NIGER - Niamey (Mali, Niger et Tchad) Evaluation Description Prix (USD) Nombre Total en USD Matériel didactique * 450,00 20 9 000,00 Restauration (20 USD/jour x 4 jours) 20,00 80 1 600,00 Divers 500,00 Per diem de l’instructeur (x 7 jours)** 228,00 7 1 596,00 Per diem de 2 instructeurs (7 jours)*** 0,00 0 0,00 Billets d’avion des instructeurs x 2, faux frais à l’arrivée 152 USD 1 500,00 1 1 500,00 Salaire des instructeurs x 2 (5 jours) 0,00 0 0,00 SOUS-TOTAL 14 196,00 Estimation des coûts pour trois sessions de formation 71 536,00 11 ACTIVITE 2 SÉMINAIRES JURIDIQUES 1.
Langue:Français
Ponctuation: 1023797.1 - https://www.icao.int/ESAF/AFIS...20du%20PLAN%20AFI%20SECFAL.pdf
Source de données: un
BDT/Market, Economics and Finance Unit 4 ANNEXE 1 EVALUATION DE L’ATELIER SUR LES ASPECTS ECONOMIQUES DE L’INTERCONNEXION DES RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Rwanda - Kigali du 24 au 28 octobre 05 OBJECTIFS DE REACTION Cette évaluation a pour objet d'informer l'instructeur/les instructeurs de l'efficacité de chaque session/module, cela en vue d'y apporter des modifications, le cas échéant. Veuillez répondre aussi objectivement que possible à toutes les questions sans vous laisser guider par le sentiment positif ou négatif que vous inspire(nt) le ou les instructeurs. Veuillez cocher la case qui correspond le mieux à votre opinion. (...) RESULTATS 100 83 67 50% 33 17 0 Cette session/ce module Cette session n'a pas du a été très intéressant(e) x tout été intéressant(e) Je pourrai appliquer Je ne pourrai appliquer toutes mes connaissances dans mon travail x aucune des connaissances dans mon travail Tout était nouveau Rien n'était nouveau x Tout était concret et Tout était abstrait et pratique x théorique J'ai tout compris Je n'ai rien compris x Les documents et les Les documents et les aides audiovisuelles x aides audiovisuelles étaient très utiles n'étaient pas utiles Les instructeurs ont été très clairs x Les 'instructeurs ont été très confus BDT/Market, Economics and Finance Unit 5 Commentaires Impressions des participants Les participants ont trouvé cet atelier de formation très intéressant, le taux de satisfaction tant sur le déroulement et la compréhension que sur la clarté des instructeurs ont été mesurés à plus de 85% par les participants.
Langue:Français
Ponctuation: 1022630.7 - https://www.itu.int/ITU-D/fina...ali_inter-05/rapport_final.pdf
Source de données: un
Veuillez répondre aussi objectivement que possible à toutes les questions sans vous laisser guider par le sentiment positif ou négatif que vous inspire(nt) le ou les instructeurs. Veuillez cocher la case qui correspond le mieux à votre opinion. (...) RESULTATS 100 83 67 50% 33 17 0 Cette session/ce module Cette session n'a pas du a été très intéressant(e) x tout été intéressant(e) Je pourrai appliquer Je ne pourrai appliquer toutes mes connaissances dans mon travail x aucune des connaissances dans mon travail Tout était nouveau Rien n'était nouveau x Tout était concret et Tout était abstrait et pratique x théorique J'ai tout compris Je n'ai rien compris x Les documents et les Les documents et les aides audiovisuelles x aides audiovisuelles étaient très utiles n'étaient pas utiles Les 'instructeurs ont été très Les instructeurs ont été très clairs x confus - 7 - COMMENTAIRES Impressions des participants Les participants ont trouvé cet atelier de formation très intéressant. Le taux de satisfaction tant sur le déroulement et la compréhension et la clarté des instructeurs ont été mesurés à plus de 80% par les participants. 80% du temps de la formation a été réservé aux études des cas et travaux pratiques.
Langue:Français
Ponctuation: 980682.2 - https://www.itu.int/ITU-D/fina...ars/kigali-05/final_report.pdf
Source de données: un
Photo OCHA/Karen Perrin Après des affrontements armés, un enfant marche au milieu de ruines calcinées à Alindao, en République centrafricaine (RCA) Des informations faisant état aussi d’abus des FACA et des instructeurs russes Ce qui obligé les autorités à organiser des élections législatives partielles et résiduelles le 14 mars, le 23 mai et le 25 juillet 2021 dans les zones touchées par les attaques de la CPC. « Appuyés par les instructeurs russes et les forces rwandaises, les Forces armées centrafricaines (FACA) ont repoussée les attaques de la CPC et libéré plusieurs localités, notamment celles de Bouar, Kaga Bandoro, Bambari, Bangassou, Nzacko, Bakouma, Grimari, Koui, Bocaranga, Yaloké, Bossemptele, Boda, Bossembélé et Ndélé », a ajouté l’Expert devant le Conseil des droits de l’homme. A ce sujet, l’Expert indépendant a indiqué avoir reçu plusieurs informations faisant état de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire par la CPC, les FACA et les instructeurs russes. Une clarification juridique du statut de ces instructeurs russes, et des obligations qui en découlent au regard du droit international, devrait être établie, a recommandé M. (...) RCA | groupes armés | CPC | Instructeurs russes Articles République centrafricaine : plus de 2.000 civils se réfugient au Tchad à la suite des récents affrontements RCA : deux Casques bleus tués dans le sud du pays, l’ONU condamne une attaque lâche RCA : l’ONU et ses partenaires condamnent les violences des groupes armés et leurs entraves aux élections Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet Le Président de la République centrafricaine affirme la volonté de son pays de lutter contre l’impunité 22 septembre 2021 Droits de l'homme A la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies mardi soir, le Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, a affirmé la volonté de son pays de respecter et promouvoir les droits de l’homme et de lutter contre l’impunité. 
Langue:Français
Ponctuation: 977134 - https://news.un.org/fr/story/2021/10/1105692
Source de données: un
Point 3: Formation des concepteurs de procédures de vol:  Dispositions générales ;  Elaboration d’un programme d’enseignement ;  Compétences de l’instructeur ;  Validation et évaluation post-formation. (...) Point 6: Formation et évaluation des pilotes de validation en vol (FVP):  Dispositions générales ;  Exigences et évaluation des pilotes de validation en vol ;  Conception des cours ;  Compétences des instructeurs ;  Validation et évaluation post-formation de la formation des FVP.
Langue:Français
Ponctuation: 951024.7 - https://www.icao.int/WACAF/Afr...e/Annexe-ordre%20du%20jour.pdf
Source de données: un
Les instructeurs russes opérant en tant que personnel militaire et de sécurité privé travaillent en étroite collaboration avec les forces armées (FACA) et la police centrafricaine, et procèdent à l'arrestation et à la détention de personnes. (...) Au début du mois, une commission spéciale d'enquête mise en place par le gouvernement centrafricain pour faire la lumière sur les violences dans le pays a déterminé que des violations des droits de l'homme et du droit humanitaire international avaient été commises, notamment par des « instructeurs russes ». Les experts de l'ONU ont également dénoncé, au début de l'année, le fait que de nombreuses forces, y compris le Groupe Wagner, commettent des violations systématiques et graves des droits de l'homme et du droit international humanitaire, notamment des détentions arbitraires, des actes de torture, des disparitions forcées et des exécutions sommaires, un phénomène qui se poursuit sans relâche et en toute impunité. (...) RCA | Droits de l'homme | violences sexuelles | Conseil des droits de l'homme | Russie Articles RCA : un expert de l’ONU s’alarme des exactions commises par les rebelles, l’armée et les « instructeurs » russes RCA : des experts inquiets de l'utilisation par le gouvernement de « formateurs russes » et de contacts étroits avec les Casques bleus RCA : une experte de l’ONU met en garde contre les discours de haine visant à manipuler la population Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet RCA : des experts inquiets de l'utilisation par le gouvernement de « formateurs russes » et de contacts étroits avec les Casques bleus 31 mars 2021 Paix et sécurité Un groupe d'experts de l'ONU* s'est alarmé ce mercredi de l'augmentation du recrutement et de l'utilisation d’entreprises militaires et de sécurité privées étrangères par le gouvernement de la République centrafricaine (RCA) ainsi que des contacts étroits qu’entretiennent ces compagnies et leur personnel avec les soldats de la paix de l'ONU.
Langue:Français
Ponctuation: 933895.7 - https://news.un.org/fr/story/2021/10/1107142
Source de données: un
À la suite de ceux-ci, des programmes individuels de formation à l’anglais (PIFA) ont été élaborés. 2.2 Des répétiteurs d’anglais ont été recrutés en 2007 ; des ressources financières devant sous-tendre la formation locale ont été mises à la disposition des représentations. 2.3 Des immersions en pays anglophones (à Bristol au Royaume-Uni) ont été organisées au bénéfice de 145 contrôleurs qualifiés en 2006 et 2007. 2.4 Des immersions à Johannesburg en Afrique du Sud sont en cours d’exécution au bénéfice des contrôleurs de niveau 3 afin de les amener au niveau 4 ou plus avant mars 2011. 2.5 Le Bureau « Langues » de l’EAMAC2 a été renforcé en effectif d’instructeurs d’anglais et doté de laboratoires équipés de matériels modernes (multimédia, didacticiels dynamiques, Internet, etc.). 2.6 Une équipe d’évaluateurs constituée d’instructeurs de l’EAMAC et de l’ERNAM3 est mise en place depuis 2007. (...) Répétiteurs dans les centres ATS Plan de formation et formation des répétiteurs Gestion des laboratoires d’anglais dans les CELICA/CA Participation à la mise en œuvre des TPA et des PIFA 4. Instructeurs d’anglais du bureau Langues de l’EAMAC Recrutement d’au moins 2 instructeurs d’anglais généralistes anglophones Participation au groupe de pilotage Supervision des équipes d’évaluateurs et des répétiteurs Vérification des niveaux d’entrée et de sortie à/de l’École Élaboration de tests échantillon à mettre en ligne sur les sites ASECNA et EAMAC 5.
Langue:Français
Ponctuation: 933895.7 - https://www.icao.int/Meetings/...ers%20by%20Number/wp127_fr.pdf
Source de données: un
Recherche   In Memoriam - En mémoire des membres de la famille des Nations Unies qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre qui a secoué Haïti le 12 janvier 2010 www.un.org/fr/ Accueil Commémorations Reportages Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) Salifou Imorou, 1956 - 2010  Instructeur, Police des Nations Unies (Bénin) Salifou Imorou, originaire du Bénin, était membre de la Police des Nations Unies et travaillait depuis novembre 2009 à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). (...) En Haïti, Salifou servait la composante Contrôle et suivi des opérations comme instructeur de police dans le secteur ouest de Port-au-Prince. « Dès son arrivée à la Mission en novembre 2009, Salifou fut affecté au commissariat de police Delmas 33, où il démontra d'emblée sa capacité d'adaptation et son endurance au travail », affirme un collègue qui travaillait avec lui à Port-au-Prince. « Il établissait facilement le contact avec les autres agents de la police haïtienne et le reste du personnel militaire pendant les patrouilles communes. » Au moment du séisme, 31 policiers béninois étaient affectés à la Police des Nations Unies en Haïti.
Langue:Français
Ponctuation: 932477.8 - https://www.un.org/fr/memorial/haiti/bios/imorou.shtml
Source de données: un
  EB
Pièce jointe : Critères actualisés de reconnaissance des RTCE Publié sous l’autorité de la Secrétaire générale http://www.icao.int/training/Pages/TPP-Membership-Categories.aspx http://www.icao.int/training/Pages/TPP-Membership-Categories.aspx mailto:globalaviationtraining@icao.int PIÈCE JOINTE au bulletin électronique EB 2017/6 Actualisation des critères de sélection d’un Centre d’excellence régional de formation (RTCE) Critères de sélection : Le RTCE fera la démonstration qu’il : a) est membre à part entière du Programme TRAINAIR PLUS (TPP) ; b) n’a pas d’observation ou de recommandation en suspens datant de la dernière évaluation ; c) a établi de façon permanente un Groupe de conception de cours (CDU), clairement identifié dans son organigramme officiel et comptant au moins deux concepteurs de cours agréés par l’OACI (IQCD) ; d) en plus du critère c) ci-dessus, avoir au moins un concepteur principal (c’est-à-dire qui a conçu au moins trois mallettes pédagogiques harmonisées selon les critères de l’OACI) agréé par l’OACI pour superviser le travail d’autres concepteurs de cours ; e) dispose d’une personne agréée par l’OACI qui, au sein d’un centre de formation de l’aviation civile (CFAC) soit en mesure de valider les cours élaborés par les CDU du centre de formation ; f) dispose d’au moins un instructeur qualifié ayant au moins trois ans d’expérience dans chacun des domaines autorisés sélectionnés, pour mener les formations et superviser l’équipe d’instructeurs ; g) a accès à des spécialistes (SME) pour chacun des domaines autorisés sélectionnés : aérodromes, services de navigation aérienne, transport aérien, environnement, sécurité des vols et gestion de la sécurité, sûreté et facilitation. Si le service est externalisé, alors un accord officiel accompagné du CV de la personne doit être disponible ; h) est un organisme de formation établi ayant au moins cinq ans d’expérience en gestion et exécution d’activités de formation ; i) dispense des cours dans au moins une langue officielle de l’OACI ; j) dispose d’un système d’administration et de gestion des dossiers de formation, des qualifications des instructeurs et des résultats des audits internes et externes ; k) a les capacités requises pour élaborer au moins une mallette pédagogique (ITP) tous les deux ans (au minimum 30 heures de formation effective), en partenariat avec l’OACI, en s’appuyant sur les besoins identifiés par l’OACI, les États membres ou l’organisme de formation ; l) dispose des locaux, équipements et ressources appropriés pour dispenser une formation fondée sur chacune de ses ITP au moins une fois par an ; m) satisfait aux exigences quant au volume de formation dispensé dans les locaux de l’organisme de formation (mesuré selon le nombre de journées de formation par stagiaire) et la part relative des stagiaires nationaux et étrangers ; n) dispose des infrastructures nécessaires à la formation de stagiaires étrangers, notamment en ce qui concerne l’hébergement, les équipements, la délivrance de visas, etc. ; o) est à la pointe de la formation dans le ou les domaines demandés autorisés par l’OACI ; p) satisfait aux exigences de l’OACI en matière de propreté, d’entretien et de modernité des locaux, avec notamment des classes suffisamment bien équipées, un réseau sans fil (Wi-Fi), une connectivité Internet haute vitesse fiable, etc. ; q) satisfait aux exigences de l’OACI en matière d’adéquation et de modernité des appareils et équipements de formation pour le domaine technique dans lequel l’organisation souhaite donner une formation.
Langue:Français
Ponctuation: 931906.5 - https://www.icao.int/training/...or%20RTCE%20Recognition-Fr.pdf
Source de données: un
ECE/AC.21/2004/10 EUR/04/5045236/10 page 10 Annexe 3.3 Résultats Les buts définis au départ ont été atteints. Sept instructeurs ont suivi la formation à l’écoconduite. (...) Recruter suffisamment d’instructeurs (potentiels) s’est révélé un véritable défi. Au lieu de 12 instructeurs, 7 seulement ont participé, mais cela n’a eu aucune incidence sur le résultat global. 4.
Langue:Français
Ponctuation: 931146 - https://unece.org/fileadmin/DA...cuments/ECE.AC.21.2004.10f.pdf
Source de données: un