Home

Résultats 1 - 10 sur un total d'environ 197,026 pour offer Bitcoins. La recherche a pris 0.717 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
NOTE [TRANSMITTING MIDTERM REPORT OF THE PANEL OF EXPERTS ESTABLISHED PURSUANT TO SECURITY COUNCIL RESOLUTION 1874 (2009) CONCERNING THE DEMOCRATIC PEOPLE'S REPUBLIC OF KOREA]
Nations Unies S/2019/691* Conseil de sécurité Distr. générale 30 août 2019 Français Original : anglais 19-13211* (F) 040919 040919 *1913211* Note de la
Langue:Français
Ponctuation: 1617444.1 - https://daccess-ods.un.org/acc.../get?open&DS=S/2019/691&Lang=F
Source de données: ods
Parmi les principales marques mondiales de cryptomonnaies, on compte  Bitcoin, Litecoin, XRP, Dash, Lisk et Monero, mais Bitcoin, créé en 2009 par une personne ou un groupe surnommé Satoshi Nakamoto, arrive en tête en Afrique. (...) Il n’est donc pas surprenant que certains de ces pays comptent parmi les principaux utilisateurs de Bitcoin en Afrique, qui sont le Botswana, le Ghana, le Kenya, le Nigéria, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe, selon gobitcoin.io, un site d’information sur le Bitcoin en Afrique. Selon la BBC, le Bitcoin gagne aussi du terrain en Ouganda. Lorsque l’inflation au Zimbabwe explosa en 2015, forçant les autorités à imprimer des billets de mille milliards de dollars (chacun d’une valeur de 40$ à peine), certains dans le pays eurent recours au Bitcoin.
Langue:Français
Ponctuation: 1605111.8 - https://www.un.org/africarenew...nqu%C3%A9rir-l%E2%80%99afrique
Source de données: un
HARNESSING BLOCKCHAIN FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT: PROSPECTS AND CHALLENGES
Plus de 300 000 transactions étaient effectuées par jour en bitcoin en octobre 20207 ; 25 millions d’adresses (électroniques) de bitcoin détenaient des bitcoins fin 20188. (...) Si le prix d’une cryptomonnaie est instable, comme c’est le cas du bitcoin, elle perd son utilité comme moyen d’échange. 39. (...) La moitié des adresses de bitcoin détiennent moins de 0,01 bitcoin, et près de 90 % des adresses détiennent moins de 1 bitcoin ; 95 % des bitcoins sont détenus par seulement 3 % de la totalité des adresses43. 39 Perez C., 2002, Technological Revolutions and Financial Capital: The Dynamics of Bubbles and Golden Ages, Edward Elgar Publishing, Cheltenham, Royaume-Uni. 40 https://cbeci.org/. 41 Indice de la consommation d’électricité du bitcoin de l’Université de Cambridge, disponible à l’adresse https://cbeci.org/. 42 https://go.chainalysis.com/2020-Crypto-Crime-Report.html. 43 https://bitinfocharts.com/top-100-richest-bitcoin-addresses.html.
Langue:Français
Ponctuation: 1572316.7 - https://daccess-ods.un.org/acc...?open&DS=E/CN.16/2021/3&Lang=F
Source de données: ods
La quantité d'énergie nécessaire pour alimenter le réseau Bitcoin est stupéfiante : Tim Berners-Lee, crédité comme l'inventeur du World Wide Web, est allé jusqu'à décrire « l'extraction de Bitcoin » comme « l'un des moyens les plus fondamentalement inutiles d’utiliser l’énergie ». (...) Ce processus nécessite tellement d'énergie que le réseau Bitcoin consommerait plus d'énergie que plusieurs pays, dont le Kazakhstan et les Pays-Bas.  (...) Un seul Tweet du milliardaire Elon Musk peut faire monter ou baisser la valeur du Bitcoin ; El Salvador a annoncé son intention de donner cours légal au Bitcoin en juin, un mois après que Beijing a annoncé une répression de l’extraction de Bitcoin ; tandis qu'une autre crypto-monnaie, Dogecoin, a également été largement échangée, avec des hausses et des baisses énormes de sa valeur (encore une fois, en partie suite aux déclarations de M.
Langue:Français
Ponctuation: 1531193.6 - https://news.un.org/fr/story/2021/06/1099092
Source de données: un
THE RECORDING OF CRYPTO ASSETS IN THE SYSTEM OF NATIONAL ACCOUNTS – AN UPDATE
Depuis l’introduction en 2009 du bitcoin − la toute première cryptomonnaie −, plusieurs autres cryptomonnaies ont été créées, communément appelées « altcoins ». L’expression « Bitcoin-like crypto assets » (BLCA) est également parfois utilisée pour désigner les dernières formes de cryptomonnaie6. (...) Toutefois, compte tenu des nouveaux types d’actifs cryptographiques apparus récemment et sur la base d’une étude 9 On voudra bien noter que le terme « Bitcoin-like crypto asset » (actif cryptographique de type bitcoin) est utilisé dans le document du BOPCOM (FMI, 2019).
Langue:Français
Ponctuation: 1493780.3 - https://daccess-ods.un.org/acc...DS=ECE/CES/GE.20/2020/5&Lang=F
Source de données: ods
DRAFT REPORT : FORUM FOR DISCUSSIONS ON CAPACITY-BUILDING AND TECHNICAL ASSISTANCE
De plus, une oratrice a posé une question concernant les conditions dans lesquelles des avoirs pouvaient être vendus avant d’être confisqués, tandis qu’un autre a demandé des informations complémentaires au sujet de la saisie de bitcoins. 11. En réponse, un intervenant a expliqué que, dans son pays, la vente de biens meubles principalement était possible avant leur confiscation, à certaines conditions : a) ils étaient périssables ; b) ils risquaient de perdre rapidement leur valeur ; c) ils étaient difficiles à préserver ou leur préservation requérait des compétences spéciales ; d) leur préservation occasionnait des coûts excessifs par rapport à leur valeur ; ou e) ils étaient facilement remplaçables. (...) Réagissant à une question relative à la compétence, un autre intervenant a décrit les dispositions et mesures que les services de détection et de répression pouvaient prendre pour saisir et confisquer des bitcoins, comme trouver les clefs (mots de passe) correspondantes. Il a aussi mentionné le rôle que jouaient les « portiers » pour ce qui était d’identifier les propriétaires des bitcoins et, à cet égard, il a insisté sur le fait que ces « portiers » devaient être agréés par les banques centrales ou les organismes de contrôle des marchés boursiers, ou enregistrés auprès d ’eux, et que les entreprises du secteur devaient être agréées et réglementées. 12.
Langue:Français
Ponctuation: 1438569.8 - https://daccess-ods.un.org/acc...OSP/WG.2/2019/L.1/ADD.1&Lang=F
Source de données: ods
LEGAL ISSUES RELATED TO DIGITAL ECONOMY – ADVANCING WORK ON AUTOMATED CONTRACTING AND OTHER PROGRESS :NOTE / BY THE SECRETARIAT
Définitions nationales et internationales 2. Le livre blanc du Bitcoin décrivait le système original de registre distribué (la « chaîne de blocs ») comme un réseau d’ordinateurs constituant un « serveur d’horodatage distribué sur un réseau pair-à-pair pour générer une preuve informatique de l’ordre chronologique des transactions » 4 . (...) »,novembre 2020. 4 Satoshi Nakamoto, « Bitcoin: A Peer-to-Peer Electronic Cash System », 31 octobre 2008, p. 1. 5 UIT, Distributed Ledger Technology Terms and Definitions , spécification technique FG DLT D1.1, 1er août 2019 (en anglais seulement).
Langue:Français
Ponctuation: 1332948.6 - https://daccess-ods.un.org/acc...get?open&DS=A/CN.9/1116&Lang=F
Source de données: ods
LEGAL ISSUES RELATED TO THE DIGITAL ECONOMY – DIGITAL ASSETS
Dans une décision de 2015, le tribunal de district de Tokyo a confirmé que les bitcoins ne pouvaient pas être considérés comme un « bien matériel » aux fins du Code civil22. 16. (...) Il a estimé que, pour faire l’objet de droits réels, une cryptomonnaie devait avoir une valeur, être limitée en nombre et contrôlable, et que les bitcoins tout comme d’autres jetons et cryptomonnaies possédaient chacune de ces caractéristiques. 18. (...) En première instance, le Tribunal de commerce international de Singapour a estimé que les droits de propriété pouvaient s’appliquer dans le cas des bitcoins, en s’appuyant à cet effet sur la déclaration faite par Lord Wilberforce dans l’affaire National Provincial Bank c.
Langue:Français
Ponctuation: 1303268.1 - https://daccess-ods.un.org/acc...en&DS=A/CN.9/1012/ADD.3&Lang=F
Source de données: ods
WORKSHOP 4. CURRENT CRIME TRENDS, RECENT DEVELOPMENTS AND EMERGING SOLUTIONS, IN PARTICULAR NEW TECHNOLOGIES AS MEANS FOR AND TOOLS AGAINST CRIME :BACKGROUND PAPER / PREPARED BY THE SECRETARIAT
Irwin et Adam B. Turner, « Illicit Bitcoin transactions: challenges in getting to the who, what, when and where », Journal of Money Laundering Control, vol. 21, no 3 (juillet 2018), p. 297 à 313. 8 Ibid. 9 Perri Reynolds et Angela S. (...) Cryptomarkets, social supply and drug market violence », International Journal of Drug Policy, vol. 35 (septembre 2016) p. 24 à 31. 13 Chad Albrecht et al., « The use of cryptocurrencies in the money laundering process », Journal of Money Laundering Control, vol. 22, no 2 (mai 2019), p. 210 à 216; Rolf van Wegberg, Jan-Jaap Oerlemans et Oskar van Deventer, « Bitcoin money laundering: mixed results? An explorative study on money laundering of cybercrime proceeds using bitcoin », Journal of Financial Crime, vol. 25, no 2 (juin 2018), p. 419 à 435. (...) ». 21 Sesha Kethineni, Yin Cao et Cassandra Dodge, « Use of Bitcoin in darknet markets: examining facilitative factors on Bitcoin-related crimes », American Journal of Criminal Justice, vol. 43, no 2 (juin 2018) p. 141 à 157. 22 Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), « UNODC launches training to tackle cryptocurrency-enabled organized crime », 8 mai 2017.
Langue:Français
Ponctuation: 1293977 - https://daccess-ods.un.org/acc...t?open&DS=A/CONF.234/11&Lang=F
Source de données: ods
L’importance des ponts, d’établir des ponts ; il faut prendre du recul et voir l’évolution du Bitcoin. Le Bitcoin c’est la voie encryptée la plus large construite en 2006 et six ans plus tard l’Ethereum a été créé et son maximum de marché est une fraction du Bitcoin avec 26 milliards de dollars par rapport au Bitcoin qui a 175 milliards de dollars. (...) L’idée pour les utilisateurs de Bitcoin d’avoir accès à l’Ethereum, il faut bâtir un bon entre les deux chaînes. (...) Si vous voulez bâtir un pont entre Bitcoins et Ethereum, il faut recréer la chaîne et la chaîne sera plus volumineuse, jusqu’à 600 Gb.
Langue:Français
Ponctuation: 1277516.4 - https://www.itu.int/en/ITU-T/w...Text%200629ITU-DFS-1600CET.pdf
Source de données: un