Home

Résultats 1 - 10 sur un total d'environ 178,351 pour optimum deals. La recherche a pris 1.81 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
Conclusions du modèle : ¢ Les frais de fin d’appel maximisant l’aide sociale se situent au dessus du coût marginal. ¢ L’établissement de frais de fin d’appel F2M doit prendre en compte le degré de compétition et le type de préférences clients sur le marché des appels sortants en téléphonie mobile (c’est-à-dire que les frais optimum F2M devraient prendre en compte la compétition sur le marché de la téléphonie mobile) ¢ La dimension de la marge sur coût d’achat sur le coût devrait refléter l’intensité de la compétition sur le marché de vente au détail F2M, l’utilité de recevoir des appels F2M et la présence de coûts de réseaux fixes et communs. ¢ Les régulateurs auront besoin d’informations détaillées afin d’établir des frais de fin d’appel F2M optimum. 16 Frontier Economics | 13 September 2005 Frais de fin d’appel optimum téléphone mobile à téléphone mobile (M2M) Il y a un certain nombre de modèles différents pour les structures de tarifs en téléphonie mobile. (...) La dimension des marges sur coût d’achat optimum M2M et F2M varient en fonction d’un certain nombre de facteurs. (...) Cela signifiait que la subvention (et par conséquent la marque sur coût d’achat) nécessaire pour augmenter le nombre d’abonnés à des niveaux optimum serait réduite de manière significative. 21 Frontier Economics | 13 September 2005 Comment la marge sur coût d’achat de l’externalité de réseau a-t-elle été calculée ?
Langue:Français
Ponctuation: 1123487.9 - https://www.itu.int/ITU-D/fina...esentation_mark_william_fr.pdf
Source de données: un
Une propriété très générale et très intuitive de la théorie mathématique de la programmation révèle qu’un optimum est d’autant meilleur que, pour l’atteindre, l’optimisateur dispose d’un plus grand nombre de degrés de liberté. Or, discriminer, c’est par construction augmenter le nombre des degrés de liberté de l’optimisateur, par rapport à l’unique degré que ménage un traitement uniforme ; par conséquent, discriminer améliore l’optimum, et ne pas discriminer le dégrade ! Oui… mais l’optimum vis-à-vis de quel objectif ? (...) Le point de vue normatif de l’économiste nous enseigne que sur un marché biface, contrairement au cas d’un marché simple, l’optimum collectif ne peut résulter du libre jeu concurrentiel des acteurs.
Langue:Français
Ponctuation: 1107354 - https://www.itu.int/ITU-D/treg...on/contributions/France-FR.pdf
Source de données: un
Une propriété très générale et très intuitive de la théorie mathématique de la programmation révèle qu’un optimum est d’autant meilleur que, pour l’atteindre, l’optimisateur dispose d’un plus grand nombre de degrés de liberté. Or, discriminer, c’est par construction augmenter le nombre des degrés de liberté de l’optimisateur, par rapport à l’unique degré que ménage un traitement uniforme ; par conséquent, discriminer améliore l’optimum, et ne pas discriminer le dégrade ! Oui… mais l’optimum vis-à-vis de quel objectif ? (...) Le point de vue normatif de l’économiste nous enseigne que sur un marché biface, contrairement au cas d’un marché simple, l’optimum collectif ne peut résulter du libre jeu concurrentiel des acteurs.
Langue:Français
Ponctuation: 1107354 - https://www.itu.int/ITU-D/treg...on/contributions/France-FR.pdf
Source de données: un
Une propriété très générale et très intuitive de la théorie mathématique de la programmation révèle qu’un optimum est d’autant meilleur que, pour l’atteindre, l’optimisateur dispose d’un plus grand nombre de degrés de liberté. Or, discriminer, c’est par construction augmenter le nombre des degrés de liberté de l’optimisateur, par rapport à l’unique degré que ménage un traitement uniforme ; par conséquent, discriminer améliore l’optimum, et ne pas discriminer le dégrade ! Oui… mais l’optimum vis-à-vis de quel objectif ? (...) Le point de vue normatif de l’économiste nous enseigne que sur un marché biface, contrairement au cas d’un marché simple, l’optimum collectif ne peut résulter du libre jeu concurrentiel des acteurs.
Langue:Français
Ponctuation: 1107354 - https://www.itu.int/ITU-D/treg...on/contributions/France-FR.pdf
Source de données: un
PowerPoint Presentation Comment le partenariat peut faire progresser les plans d'action Résultats attendus de l'atelier  Création de réseaux  Echange d'expérience  Entre les différents domaines de compétences  Niveau national et inter pays  Création d'équipes pays  Plan d'activité basés sur les besoins particuliers des pays  Leader et/partie responsable Résultat optimum de l'atelier De la théorie à la pratique: Faire du plan d'action un réalité pratique sur le terrain Support du Partenariat?
Langue:Français
Ponctuation: 1067777.9 - https://www.who.int/pmnch/acti...countries/2008032529_pmnch.pdf
Source de données: un
REPLIES TO QUESTIONNAIRE OF 21 DECEMBER 1970 CIRCULATED BY THE SECRETARY-GENERAL OF THE CONFERENCE IN CONNEXION WITH THE PREPARATION OF A DRAFT DECLARATION ON THE HUMAN ENVIRONMENT
Il estime donc que ce document, outre qu'il devra inspirer une politique tendant à conserver un environnement propice au développement optimum de la race humaine et à l'améliorer, devra offrir des directives précises en vue de l'action individuelle, nationale et internationale; en effet, si une déclaration concise et simple est plus aisément compréhensible, encore ne suffit-il pas qu'elle soit comprise, il faut qu'elle soit mise en oeuvre; or, il est plus facile de respecter des points concrets lorsqu’ils sont fondés sur des principes universels qui sont en harmonie avec la législation en vigueur dans les Etats. 3. (...) A des fins pratiques, nous pensons qu'il faut aboutir, plus qu'à une définition de l'environnement, à une indication des conditions minimums nécessaires pour rendre l'environnement à tout le moins acceptable - puisqu'il est difficile de réaliser les conditions optimums - et que nous gagnerions plus à connaître ces conditions minimums qu'à avoir une définition exacte de la notion d'"environnement". 7» Il est indispensable que la Déclaration se réfère, comme corollaire du plein exercice des droits de l'homme fondamentaux consacrés dans la Déclaration universelle, au droit qu' a l'homme de vivre dans un milieu favorable au développement de ses facultés physiques, psychologiques et spirituelles, et qui lui assure, à lui ainsi qu'à sa famille et à la communauté, un niveau de vie suffisant; par conséquent, il est indispensable d’insister sur les obligations qu'ont les particuliers, les communautés et les Etats, quelle que soit leur situation géographique, économique et sociale ou leur système politique, de protéger, de conserver et d'améliorer l'environnement.
Langue:Français
Ponctuation: 1045746 - https://daccess-ods.un.org/acc....48/PC/WG.1/CRP.4/ADD.5&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY RECORD OF THE 24TH MEETING : 5TH COMMITTEE, HELD AT HEADQUARTERS, NEW YORK, ON MONDAY, 11 NOVEMBER 2002, GENERAL ASSEMBLY, 57TH SESSION
Les recommandations de la Commission ont donc pour but de rapprocher les traitements dans les organismes appliquant le régime commun de ceux de la fonction publique de référence afin de parvenir au point médian optimum de 15 %, sachant que la marge moyenne est actuellement de 9,3 %. 19. (...) D’autres membres de la Cinquième Commission ont laissé entendre qu’atteindre le point médian optimum de 15 % n’était pas forcément le véritable objectif. (...) Bel Hadj Amor (Président de la Commission de la fonction publique internationale) répond que les recommandations figurant au paragraphe 169 du rapport, qui tendent à ramener la marge au point médian optimum de 15 % en 2003, se fondent sur le relèvement de 4,1 % des traitements des fonctionnaires de l’Administration fédérale des États-Unis attendu en 2003.
Langue:Français
Ponctuation: 1034827.5 - daccess-ods.un.org/acce...?open&DS=A/C.5/57/SR.24&Lang=F
Source de données: ods
GENERAL ASSEMBLY, 18TH SESSION, OFFICIAL RECORDS, 5TH COMMITTEE, 1030TH MEETING, FRIDAY, 1 NOVEMBER 1963, NEW YORK
Cet accroissement est parfaitement com- patible avec une politique budgétaire placée sous le signe de l'aménagement optimum du dispositif d'en- semble et de son maintien dans les limites acquises. 2. (...) Toutefois, vu la situation financière de l'Organisation, il n'existe pas actuellement d'autre choix que la politique d'aménagement optimum du dispositif d'en- semble et de son maintien dans les limites acquises préconisées par le Secrétaire général. (...) Devar.t ce sombre tableau, la délégation britannique accueille avec satisfaction la politique d'aménage- ment optimum du dispositif d'ensemble et de son maintien dans les limites acquises que le Secrétaire général se propose de suivre en 1964. 41.
Langue:Français
Ponctuation: 1027431 - https://daccess-ods.un.org/acc...t?open&DS=A/C.5/SR.1030&Lang=F
Source de données: ods