Home

Résultats 11 - 20 sur un total d'environ 180,776 pour strict watch. La recherche a pris 12.076 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
WRITTEN STATEMENT /SUBMITTED BY HUMAN RIGHTS WATCH.
WRITTEN STATEMENT /SUBMITTED BY HUMAN RIGHTS WATCH.
Langue:Français
Ponctuation: 1018123.4 - https://daccess-ods.un.org/acc...n&DS=E/CN.4/1997/NGO/56&Lang=F
Source de données: ods
WRITTEN STATEMENT /SUBMITTED BY HUMAN RIGHTS WATCH
WRITTEN STATEMENT /SUBMITTED BY HUMAN RIGHTS WATCH
Langue:Français
Ponctuation: 1014491.6 - https://daccess-ods.un.org/acc...n&DS=E/CN.4/2000/NGO/22&Lang=F
Source de données: ods
RECOMMENDATIONS CONCERNING THE PROVISIONAL AGENDA OF THE WORLD CONFERENCE ON HUMAN RIGHTS AND ITS PREPARATION SUBMITTED PURSUANT TO PARAGRAPH 10 OF GENERAL ASSEMBLY RESOLUTION 45/155 : REPORT OF THE SECRETARY-GENERAL
Human Rights Watch suggère que la question des droits des femmes soit inscrite à l’ordre du jour de la Conférence mondiale sur les droits de l’homme organisée par l’ONU en 1993. 2. Human Rights Watch est une organisation internationale de défense des droits de l’homme basée aux Etats-Unis et composée de cinq divisions régionales - Africa Watch, Americas Watch, Asia Watch, Helsinki Watch et Middle East Watch - qui surveillent les pratiques des Etats en matière de droits de l’homme et dénoncent les violations commises par ces derniers. En 1990, Human Rights Watch a établi, en collaboration avec les divisions régionales, un Projet de protection des droits des femmes pour prévenir les violations des droits de l’homme qui sont commises sous forme de violence à l’égard des femmes et de discrimination fondée sur le sexe.
Langue:Français
Ponctuation: 1012941.7 - daccess-ods.un.org/acce...=A/CONF.157/PC/46/ADD.3&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY : [UNIVERSAL PERIODIC REVIEW] : BURUNDI / PREPARED BY THE OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS IN ACCORDANCE WITH PARAGRAPH 5 OF THE ANNEX TO HUMAN RIGHTS COUNCIL RESOLUTION 16/21
Droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de la personne 19. Human Rights Watch indique que depuis l’Examen périodique universel de 2008, les violences politiques ont augmenté. (...) Les auteurs de la communication conjointe no 4, Human Rights Watch et les auteurs de la communication conjointe no 2 indiquent que l’impunité prévaut52. (...) Les auteurs de la communication conjointe no 2, Human Rights Watch et Amnesty International formulent des observations analogues58.
Langue:Français
Ponctuation: 1008661 - daccess-ods.un.org/acce...&DS=A/HRC/WG.6/15/BDI/3&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY : [UNIVERSAL PERIODIC REVIEW] : JORDAN / PREPARED BY THE OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS, IN ACCORDANCE WITH PARAGRAPH 15 (C) OF THE ANNEX TO HUMAN RIGHTS COUNCIL RESOLUTION 5/1
Human Rights Watch indique que les gouverneurs des régions placent des femmes et des jeunes filles menacées de violences familiales ou courant le risque d’être victimes d’un «crime d’honneur» en détention à titre de mesure de protection, ce qui constitue une forme de détention administrative14. (...) C’est notamment le cas de la loi sur la prévention du crime, qui autorise les gouverneurs administratifs et les organes de sécurité à détenir des personnes après leur mise en liberté en violation des décisions de justice33. Human Rights Watch fait état d’informations similaires34. 3. (...) AI Amnesty International*, London, United Kingdom. HRW Human Rights Watch*, Geneva, Switzerland. AlKarama AlKarama for Human Rights, Geneva, Switzerland.
Langue:Français
Ponctuation: 998570.7 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=A/HRC/WG.6/4/JOR/3&Lang=F
Source de données: ods
REPORT OF THE SUB-COMMISSION ON PREVENTION OF DISCRIMINATION AND PROTECTION OF MINORITIES ON ITS 49TH SESSION : WRITTEN STATEMENT
E/CN.4/1998/NGO/54 page 2 2. Human Rights Watch continue de recevoir des informations faisant état de détentions arbitraires et de mauvais traitements commis par les forces de sécurité ainsi que de cas de personnes poursuivies pour atteinte à la sûreté de l'État par la Cour pour la sécurité d'État, dont les procédures ne respectent pas les garanties minimales d'une procédure régulière et dont les décisions ne peuvent faire l'objet d'un recours. (...) Puis, ils les ramènent dans des villages des régions frontalières, où ils sont échangés contre des vaches ou de l'argent. 11. Human Rights Watch exhorte la Commission des droits de l'homme à demander au Gouvernement soudanais de faire appliquer strictement sa législation pour réprimer les enlèvements et de créer, avec l'aide de l'UNICEF et du Comité international de la CroixQRouge, des mécanismes propres à aider les familles à retrouver les membres qui leur ont été enlevés. 12. Human Rights Watch soutient fermement la demande de la SousQCommission consistant à charger l'un de ses membres d'entreprendre d'urgence une étude sur la privatisation des prisons.
Langue:Français
Ponctuation: 997668.4 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/CN.4/1998/NGO/54&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY OF STAKEHOLDERS' SUBMISSIONS ON INDIA :[UNIVERSAL PERIODIC REVIEW] : REPORT OF THE OFFICE OF THE UNITED NATIONS HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS
La Commission nationale des droits de l’homme de l’Inde a expliqué que les autorités devaient appliquer plus strictement la loi relative au harcèlement sexuel sur le lieu de travail9. 9. (...) Les auteurs de la communication conjointe no 4 ont fait observer qu’il était nécessaire que l’Inde adopte des lois et des politiques strictes de lutte contre la discrimination27. 26. (...) Human Rights Watch a recommandé au Gouvernement de faire pleinement respecter l’interdiction de recourir à des entraves145. 144.
Langue:Français
Ponctuation: 995672.9 - https://daccess-ods.un.org/acc...&DS=A/HRC/WG.6/41/IND/3&Lang=F
Source de données: ods
KUWAIT: SUMMARY REPORT
Égalité et non-discrimination 11. Human Rights Watch note plusieurs changements encourageants dans le domaine des droits de la femme. (...) Selon Human Rights Watch, les époux étrangers de femmes koweïtiennes ne sont pas autorisés par la loi à demeurer dans le pays sans permis de séjour. (...) Le Bureau central a confirmé à Human Rights Watch en novembre 2013 qu’aucun bidoun n’avait bénéficié, cette année-là, des dispositions de cette loi124. 71.
Langue:Français
Ponctuation: 993256.6 - daccess-ods.un.org/acce...&DS=A/HRC/WG.6/21/KWT/3&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY : [UNIVERSAL PERIODIC REVIEW] : SAUDI ARABIA / PREPARED BY THE OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS IN ACCORDANCE WITH PARAGRAPH 15 (B) OF THE ANNEX TO HUMAN RIGHTS COUNCIL RESOLUTION 5/1 AND PARAGRAPH 5 OF THE ANNEX TO COUNCIL RESOLUTION 16/21
Human Rights Watch indique que le Gouvernement n’a pas adopté le projet de loi de 2011 visant à lutter contre la violence exercée à l’encontre des femmes et des enfants. (...) Les auteurs de la communication conjointe no 3 et Human Rights Watch notent que l’Arabie saoudite n’a réalisé aucun progrès en vue d’abolir le régime de tutelle masculine et ils recommandent sa suppression40. (...) La liberté de circulation des journalistes étrangers est strictement limitée et ceux-ci font souvent l’objet d’une surveillance108. 61.
Langue:Français
Ponctuation: 985939.1 - daccess-ods.un.org/acce...&DS=A/HRC/WG.6/17/SAU/3&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY : [UNIVERSAL PERIODIC REVIEW] : UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRELAND / PREPARED BY THE OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS IN ACCORDANCE WITH PARAGRAPH 15(C) OF THE ANNEX TO HUMAN RIGHTS COUNCIL RESOLUTION 5/1
Les mesures de sécurité y sont strictes et la liberté des demandeurs d’asile restreinte. (...) En droit pénal britannique ordinaire, toute personne soupçonnée d’une infraction très grave, telle qu’un meurtre, peut être maintenue en garde à vue pendant quatre jours au plus81. Human Rights Watch engage le Royaume-Uni à renoncer à tout nouvel allongement de la garde à vue et à améliorer les garanties encadrant la garde à vue dans sa durée actuelle82, et l’appelle à modifier la définition légale du terrorisme en adoptant une formulation plus stricte de l’objectif d’un acte terroriste afin d’éviter autant que possible que cette définition ne puisse être appliquée indûment à des manifestants pacifiques. (...) Human Rights Watch s’alarme des atteintes indues de la liberté d’expression dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
Langue:Français
Ponctuation: 984368.4 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=A/HRC/WG.6/1/GBR/3&Lang=F
Source de données: ods