Home

Résultats 61 - 70 sur un total d'environ 113,814 pour tranquilizing substances. La recherche a pris 3.49 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
Le SGH couvre toutes les substances chimiques dangereuses. Il s’adresse notamment aux consommateurs, aux travailleurs, y compris à ceux du domaine du transport, et aux services d’intervention en cas d’urgence. (...) Les fiches internationales sur la sécurité chimique, formulées de manière claire et normalisée, contiennent des informations sanitaires et de sécurité essentielles sur les substances chimiques. Elles font l’objet d’une révision par les pairs. (...) Informations fournies par : Stina Takala (PISSC) Adresse électronique : takalas@who.int takalas@who.int Pour plus d’informations : www.ilo.org/public/english/protection/safework/cis/products/icsc/index.htm Campagne paneuropénne contre les risques liés aux substances dangereuses au travail La première campagne paneuropéenne de sensibilisation aux risques liés aux substances dangereuses au travail a été lancée en mai 2003 au Parlement européen.
Langue:Français
Ponctuation: 624985.94 - https://www.who.int/ifcs/documents/general/Vol3_No4fr.rtf
Source de données: un
À sa dix-huitième session, la Commission a également soulevé le problème du manque d’informations concernant les substances chimiques contenues dans les produits. La présence croissante de substances chimiques toxiques constitue un danger pour la santé humaine et l’environnement lors de l’utilisation des produits concernés et de leur recyclage ou mise au rebut. (...) À la quatrième session de la Conférence des Parties à la Convention de Stockholm, tenue en mai 2009, neuf substances chimiques supplémentaires ont été inscrites sur la liste de celles qu’il convient d’éliminer ou de restreindre aux termes de la Convention, y compris des substances chimiques industrielles largement utilisées dans certains produits et les articles fabriqués avec ces produits. 18. (...) Étant donné le volume et la diversité des substances chimiques produites, vendues et utilisées, il est impossible de toutes les contrôler de la même manière.
Langue:Français
Ponctuation: 623441.9 - https://www.un.org/esa/dsd/csd...-19/sg-reports/ecn5_french.pdf
Source de données: un
عربي 中文 English Français Русский Español Page d'accueil Thèmes de santé All topics » A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Ressources Factsheets Publications Questions and answers Thèmes les plus populaires Hépatites Santé maternelle Santé de l'adolescent Santé de l'enfant Salubrité de l'environnement World Health Assembly » Pays All countries » A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Régions Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerranée orientale Pacifique occidental Coopération avec les pays Activités dans les pays Reportages dans les pays Democratic Republic of the Congo »   Centre des médias Communiqués de presse Communiqués de presse Déclarations Notes d'information Headlines » Timeline: WHO's COVID-19 response »   Urgences sanitaires Urgences sanitaires Actualités Nouvelles sur l’épidémie de maladie Dossier épidémiologique hebdomadaire Coronavirus disease outbreak (COVID-19) » WHO © Photo WHO © Photo À propos À propos Directeur général Qui nous sommes Ce que nous faisons Où travaillons-nous Contacts Gouvernance Assemblée mondiale de la Santé Conseil exécutif Responsabilité financière Better health for everyone » WHO © Photo Aller au contenu principal Access Home Alt+0 Navigation Alt+1 Content Alt+2 Prise en charge de l'abus de substances psychoactives Rubriques Prise en charge de l'abus de substances psychoactives Terminologie et classification Publications Stratégie mondiale visant à réduire l’usage nocif de l’alcool Auteurs : Organisation mondiale de la Santé Informations sur la publication Nombre de pages : 48 Date de publication : 2010 Langues : Anglais, espagnol, français, russe ISBN : 978 92 4 159993 1 Télécharger Stratégie mondiale visant à réduire l’usage nocif de l’alcool pdf, 3.01 Mb Présentation On estime que l’usage nocif de l’alcool entraîne 2,5 millions de décès chaque année, en grande partie parmi les jeunes. (...) Liens Résolution de l'Assemblée mondiale de la Santé sur la stratégie mondiale visant à réduire l'usage nocif de l'alcool (WHA63.13) Mai 2010 Rapport du Secrétariat à l'Assemblée mondiale de la Santé Mars 2010 Thème de santé: consommation d'alcool Abus de substances psychoactives You are here: Prise en charge de l'abus de substances psychoactives Liens rapides Questions fréquentes Régions de l'OMS Afrique Amériques Méditerranée orientale Europe Asie du Sud-Est Pacifique occidental À propos Directeur général États Membres Subscribe to our newsletters Privacy Legal Notice © 2022 WHO
Langue:Français
Ponctuation: 623216.1 - https://www.who.int/substance_abuse/activities/gsrhua/fr/
Source de données: un
عربي 中文 English Français Русский Español Page d'accueil Thèmes de santé All topics » A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Ressources Factsheets Publications Questions and answers Thèmes les plus populaires Hépatites Santé maternelle Santé de l'adolescent Santé de l'enfant Salubrité de l'environnement World Health Assembly » Pays All countries » A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Régions Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerranée orientale Pacifique occidental Coopération avec les pays Activités dans les pays Reportages dans les pays Democratic Republic of the Congo »   Centre des médias Communiqués de presse Communiqués de presse Déclarations Notes d'information Headlines » Timeline: WHO's COVID-19 response »   Urgences sanitaires Urgences sanitaires Actualités Nouvelles sur l’épidémie de maladie Dossier épidémiologique hebdomadaire Coronavirus disease outbreak (COVID-19) » WHO © Photo WHO © Photo À propos À propos Directeur général Qui nous sommes Ce que nous faisons Où travaillons-nous Contacts Gouvernance Assemblée mondiale de la Santé Conseil exécutif Responsabilité financière Better health for everyone » WHO © Photo Aller au contenu principal Access Home Alt+0 Navigation Alt+1 Content Alt+2 Programme international sur la sécurité des substances chimiques Rubriques Programme international sur la sécurité des substances chimiques Conséquences sanitaires des produits chimiques Prévention et prise en charge des intoxications Approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques Plomb Le plomb est un métal toxique dont l’usage généralisé a entraîné une importante pollution de l’environnement et des problèmes de santé dans de nombreuses régions du monde. C’est une substance toxique qui s’accumule dans l’organisme et perturbe l’organisme, notamment le système nerveux, le sang, l’appareil gastro-intestinal, le système cardiovasculaire et les reins. (...) Ressources Intoxication au plomb et santé Principaux repères Guide succinct des méthodes de dosage du plomb dans le sang Publication Guide succinct des méthodes de dosage du plomb dans la peinture Publication Alliance mondiale pour l’élimination des peintures au plomb Lignes directrices techniques pour la gestion écologiquement rationnelle des déchets de batteries au plomb et acide Secrétariat de la Convention de Bâle, 2003 Plus d'informations sur le plomb - en anglais Liens connexes Semaine d’action internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb Dix produits chimiques qui posent un problème majeur de santé publique You are here: Programme international sur la sécurité des substances chimiques Conséquences des produits chimiques sur la santé Liens rapides Questions fréquentes Régions de l'OMS Afrique Amériques Méditerranée orientale Europe Asie du Sud-Est Pacifique occidental À propos Directeur général États Membres Subscribe to our newsletters Privacy Legal Notice © 2022 WHO
Langue:Français
Ponctuation: 623216.1 - https://www.who.int/ipcs/assessment/public_health/lead/fr/
Source de données: un
La Convention de Rotterdam contribue à la réduction des risques liés à l'utilisation des substances chimiques, en particulier dans les pays en développement, et limite l'introduction de produits chimiques et de pesticides dangereux dans les pays qui ne sont pas en mesure de les gérer en toute sécurité. (...) Quelque 70 000 produits chimiques différents sont disponibles sur le marché, et 1500 nouvelles substances sont introduites chaque année. Cela constitue un enjeu considérable pour de nombreux gouvernements qui doivent s'efforcer de suivre et de gérer ces substances potentiellement dangereuses. (...) La procédure provisoire ICP couvre toutes les substances énumérées ci-dessus, plus les pesticides binapacryl, éthylène dichloride et éthylène oxyde ajoutés à la 6ème et 7ème sessions du Comité de négociation intergouvernemental, respectivement en juillet 1999 et en octobre 2000.
Langue:Français
Ponctuation: 619255.76 - https://www.fao.org/waicent/oi..._ne/PRESSFRE/2001/prfr0167.htm
Source de données: un
La Convention de Rotterdam contribue à la réduction des risques liés à l'utilisation des substances chimiques, en particulier dans les pays en développement, et limite l'introduction de produits chimiques et de pesticides dangereux dans les pays qui ne sont pas en mesure de les gérer en toute sécurité. (...) Quelque 70 000 produits chimiques différents sont disponibles sur le marché, et 1500 nouvelles substances sont introduites chaque année. Cela constitue un enjeu considérable pour de nombreux gouvernements qui doivent s'efforcer de suivre et de gérer ces substances potentiellement dangereuses. (...) La procédure provisoire ICP couvre toutes les substances énumérées ci-dessus, plus les pesticides binapacryl, éthylène dichloride et éthylène oxyde ajoutés à la 6ème et 7ème sessions du Comité de négociation intergouvernemental, respectivement en juillet 1999 et en octobre 2000.
Langue:Français
Ponctuation: 619255.76 - https://www.fao.org/waicent/oi..._ne/pressfre/2001/prfr0167.htm
Source de données: un
La distribution des pesticides, les infrastructures de contrôle et la formation des agriculteurs en matière de produits chimiques nocifs laissent à désirer dans beaucoup de pays en développement, a souligné, en substance, le Directeur général de la FAO au cours des travaux de la conférence de Rotterdam sur les produits chimiques et les pesticides dangereux (10-11 septembre 1998). (...) La Convention va initialement couvrir 22 pesticides et 5 produits chimiques industriels, mais de nombreuses autres substances devraient y être ajoutées par la suite. Elle stipule que des pesticides interdits dans au moins deux pays ne sauraient être exportés sans le consentement préalable du pays importateur. (...) "Cette Convention représente un progrès important en permettant aux gouvernements de décider s'ils veulent, ou non, importer et utiliser ces substances dangereuses. Les pesticides ne doivent pas menacer le bien-être, la santé ou la vie des agriculteurs", a affirmé M.
Langue:Français
Ponctuation: 618339.06 - https://www.fao.org/waicent/oi..._ne/PRESSFRE/1998/prfr9852.htm
Source de données: un
La distribution des pesticides, les infrastructures de contrôle et la formation des agriculteurs en matière de produits chimiques nocifs laissent à désirer dans beaucoup de pays en développement, a souligné, en substance, le Directeur général de la FAO au cours des travaux de la conférence de Rotterdam sur les produits chimiques et les pesticides dangereux (10-11 septembre 1998). (...) La Convention va initialement couvrir 22 pesticides et 5 produits chimiques industriels, mais de nombreuses autres substances devraient y être ajoutées par la suite. Elle stipule que des pesticides interdits dans au moins deux pays ne sauraient être exportés sans le consentement préalable du pays importateur. (...) "Cette Convention représente un progrès important en permettant aux gouvernements de décider s'ils veulent, ou non, importer et utiliser ces substances dangereuses. Les pesticides ne doivent pas menacer le bien-être, la santé ou la vie des agriculteurs", a affirmé M.
Langue:Français
Ponctuation: 618339.06 - https://www.fao.org/waicent/oi..._ne/pressfre/1998/prfr9852.htm
Source de données: un
Son succès est aujourd’hui incontesté dans l’ensemble de l’Union européenne puisque le marché s’est déplacé vers le haut de l’étiquette (A à A++), les industriels anticipant considérablement les attentes des consommateurs en matière de performance énergétique. 20 Agence française de normalisation 21 G1 Article 40 de la Loi Grenelle 1 : « Il est prévu de soumettre les produits de construction et d’ameublement ainsi que les revêtements muraux et de sol, les peintures et vernis, et l’ensemble des produits ayant pour objet ou pour effet d’émettre des substances dans l’air ambiant à un étiquetage obligatoire à partir du 1er janvier 2012, notamment sur leurs émissions et contenus en polluants volatils » 22 L’affichage social est défini par l’AFNOR comme l’ensemble des moyens pour communiquer au consommateur des informations à caractère social sur le produit, « caractère social entendu au sens large, c'est-à-dire en incluant des considérations sociales, sociétales ou éthiques ». 23 1999/94/CE 11 La France considère que l’étiquette énergie est un instrument central des politiques communautaires visant à rendre les modes de consommation et de production plus durables et, à ce titre, soutient fortement l’élargissement du champ de la directive, actuellement en cours de négociation, à d’autres produits, et, le cas échéant, à d’autres ressources essentielles pertinentes. (...) Il en existe sur les 24 www.ecolabels.fr/fr/quelques-chiffres http://www.ecolabels.fr/fr/quelques-chiffres 12 émissions de substances polluantes dans l’atmosphère25 ou sur l’utilisation de lubrifiants26. (...) Le but est de donner un signal-prix aux agriculteurs consommateurs de ce type de substance en vue de limiter leur usage. Le produit de cette redevance est destiné à financer le plan Écophyto 2018, dont l’objectif est de réduire de moitié d’ici à 2018 l’usage de produits phytosanitaires pour lesquels il n’y a pas de substitution, en respect des recommandations du Grenelle Environnement (engagement n°129).
Langue:Français
Ponctuation: 618022.9 - https://www.un.org/esa/dsd/dsd...Reports/france/Full_text_f.pdf
Source de données: un
De même des textes réglementaires sur l’usage des substances appauvrissant la couche d’ozone complète ce dispositif (décret 2000- 73 du 31 janvier 2000 portant réglementation de la consommation de substances appauvrissant la couche d’ozone et arrêté interministériel n° 08874 du 08 novembre 2001 réglementant la consommation desdites substances). (...) En effet, on retrouve beaucoup de substances persistantes, bio-cumulatives et /ou toxiques dans l’environnement. (...) Au Sénégal, le transport des substances dangereuses, leur stockage et leur utilisation ne sont pas totalement maitrisés.
Langue:Français
Ponctuation: 614513.57 - https://www.un.org/esa/dsd/dsd...ion_des_produits_chimiques.pdf
Source de données: un