Home

Résultats 91 - 100 sur un total d'environ 12,197 pour vitamins. La recherche a pris 6.255 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
PROGRAMME DEVELOPMENT IN THE MIDDLE EAST AND NORTH AFRICA REGION
Durant ces journées, les enfants sont vaccinés contre différentes maladies et reçoivent des doses de vitamine A. La République islamique d’Iran a vacciné 9 millions d’enfants en une journée. (...) En 1994, d’importants progrès ont pu être réalisés dans la lutte contre les carences en micro-nutriments, notamment les troubles dus à la carence en iode, les carences en vitamine A et les anémies ferriprives. Un atelier régional sur les troubles dus à la carence en iode a permis d’évaluer les différentes méthodes utilisées pour lutter contre ces troubles telles que la distribution /... (...) Les données de référence relatives aux indicateurs de suivi sont pratiquement complètes, à l’exception de celles qui portent sur la distribution systématique de sels iodés, et sur les carences en vitamine A et en protéines. Pour mesurer les progrès réalisés dans chaque pays, on s’est servi d’indicateurs qualitatifs et quantitatifs.
Langue:Français
Ponctuation: 773884.57 - daccess-ods.un.org/acce...en&DS=E/ICEF/1995/P/L.8&Lang=F
Source de données: ods
COUNTRY PROGRAMME RECOMMENDATION : THE COMOROS : ADDENDUM
En matière d’amélioration de l’accès et de la qualité des services, les réalisations en cours les plus visibles sont : la mise en place des services d’assistance aux enfants et aux femmes en état de détresse; la mise en place des outils de suivi de la qualité de l’éducation au niveau de l’école et de la communauté; le développement d’une stratégie pour la promotion de l’éducation des filles; la préparation des campagnes pour les activités supplémentaires de vaccination dans le cadre de l’éradication de la poliomyélite, l’élimination du tétanos maternel et néonatal et l’élimination de la rougeole; la supplémentation des enfants de moins de 5 ans en vitamine A; la formation du personnel de santé dans la gestion du programme élargi de vaccination (PEV); et la sensibilisation des responsables religieux sur la lutte contre le sida. 4 0250782f E/ICEF/2002/P/L.2/Add.1 Enseignements tirés de la coopération précédente 8. (...) Ce programme contribuera aux objectifs nationaux suivants : éradiquer la poliomyélite; éliminer le tétanos maternel et néonatal; éliminer la rougeole et la carence en vitamine A; atteindre et maintenir un taux de couverture de 90 %; introduire les nouveaux vaccins; développer la microplanification au niveau district; appuyer le gouvernement dans le développement d’un plan sur la préparation et la gestion des urgences; introduire et mettre en oeuvre la PCIME dans tous les centres de santé et au niveau communautaire dans 50 % des districts de santé; et atteindre un taux d’utilisation de moustiquaires imprégnées de 70 % dans les districts qui appliquent la PCIME. Le programme cherchera à atteindre les résultats suivants : un plan quinquennal et des plans annuels pour chaque district de santé; 90 % de couverture vaccinale pour chaque district de santé; éradication de la poliomyélite; élimination de la rougeole et du tétanos; 70 % de couverture pour la distribution en vitamine A aux enfants âgés de moins de 5 ans; disponibilité des vaccins et matériels de vaccination; introduction de la vaccination contre l’hépatite B dans le calendrier de vaccination; document de stratégie nationale sur le développement intégral du jeune enfant; mise en place d’au moins un centre de récupération nutritionnelle dans les hôpitaux/centres de santé dans chaque île; éducation nutritionnelle à base communautaire; document de politique nationale de santé et un plan triennal d’investissement du secteur de la santé; intégration des composantes sur le VIH/IST/sida dans les documents de stratégie pour la réduction de la pauvreté; un plan quinquennal sur le développement de la santé pour chaque île et district intégrant les composantes sur le VIH/IST/sida; et qualité sur la prise en charge des IST améliorée. 16.
Langue:Français
Ponctuation: 773884.57 - daccess-ods.un.org/acce...E/ICEF/2002/P/L.2/ADD.1&Lang=F
Source de données: ods
RECOMMENDATION FOR FUNDING FOR THE SHORT-DURATION COUNTRY PROGRAMME : DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO
Dans le cadre de l’éradication de la poliomyélite, 5 millions d’enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés dans les zones accessibles entre décembre 1998 et mars 1999 et ont reçu une supplémentation en vitamine A. L’organisation de journées de tranquillité� devrait permettre de vacciner l’ensemble des 10 millions d’enfants de moins de 5 ans en 1999. (...) Le programme proposé, essentiellement un tion chaque année, sur fonds supplémentaires, des journées programme de réhabilitation et de reconstruction, est suffi- nationales de vaccination contre la poliomyélite et la rou- samment flexible et réaliste pour s’adapter si nécessaire à un geole, en assurant simultanément une supplémentation en contexte moins favorable et plus instable. vitamine A. Ces journées permettront de vacciner au moins 17. (...) Le projet nutrition consolidera les acquis obtenus en matière de lutte contre les déficiences en iode, en vitamine A et en fer et de promotion de l’allaite- ment maternel.
Langue:Français
Ponctuation: 773884.57 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/1999/P/L.21&Lang=F
Source de données: ods
COMMITTEE ON THE RIGHTS OF THE CHILD
Ils n'ont que peu accès aux services sanitaire et éducatif de base et souffrent de surcroît d'autres formes de privation, parmi lesquelles : les difficultés familiales ou la dissolution de la famille liées à la pauvreté, un statut d'infériorité en particulier pour les filles et les ethnies minoritaires, l'exposition aux inondations et autres calamités, les handicaps liés à l'hypotrophie nutritionnelle, les troubles dus à la carence en iode, la poliomyélite, la carence en vitamine A et les accidents - particulièrement fréquents chez les garçons. (...) Depuis 1991, les centres de vaccination sont utilisés pour la distribution de comprimés de vitamine A; ce programme à long terme vise à renforcer la résistance des enfants aux maladies et à prévenir la cécité due à la carence en vitamine A. (...) Il existe un grand nombre de programmes de soins de santé préventifs visant à réduire les handicaps (vaccinations, distribution de comprimés de vitamine A, iodation du sel et lutte contre les maladies), mais les établissements de soins, d'éducation et de réadaptation pour enfants déficients et handicapés sont encore en nombre insuffisant.
Langue:Français
Ponctuation: 771678.6 - daccess-ods.un.org/acce...?open&DS=CRC/C/3/ADD.49&Lang=F
Source de données: ods
DRAFT COUNTRY PROGRAMME DOCUMENT : MALI
Dans les régions d’intervention du programme, les taux de couverture en accouchements assistés et en vitamine A sont respectivement passés de 31 % à 46 % et de 76 % à 82 %. (...) Les trois autres régions (Tombouctou, Kidal et Bamako) bénéficieront des interventions à caractère national telles que le PEV ou la vitamine A ou thématique comme la lutte contre le sida ou la protection des enfants. (...) La sous-composante 1 vise la couverture par un paquet complet à haut impact (PEV, moustiquaires imprégnées, vitamine A « plus », consultation prénatale « plus », prévention de la malnutrition et du sida) à travers l’approche « Ménages amis des enfants ».
Langue:Français
Ponctuation: 771678.6 - daccess-ods.un.org/acce...en&DS=E/ICEF/2007/P/L.8&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY OF MID-TERM REVIEWS AND MAJOR EVALUATIONS OF COUNTRY PROGRAMMES : WEST AND CENTRAL AFRICA REGION
Le projet santé a également appuyé le Programme élargi de vaccination (PEV), complétant les efforts du Gouvernement consentis à travers l’Initiative pour l’indépendance en matière de vaccins en contribuant au renouvel- lement de la chaîne de froid et de la logistique, ainsi qu’à l’organisation des JNV, y compris la distribution de vitamine A. Les actions de lutte contre le VIH/sida et le paludisme, mal identifiées dans la documentation du programme, sont restées limi- tées par rapport aux enjeux. 23. (...) Quelques succès (lutte contre le ver de Guinée, intégration de la vitamine A dans les JNV, lutte contre le trafic d’enfants) sont contrebalancés par les retards, notamment dans les domaines des politiques sociales et de la planification de l’éducation au ni- veau régional. (...) La distribution des capsules de vitamine A, la réduction des cas de vers de Guinée et de polio, et la reprise des activités du PEV constituent des interventions où des progrès ont été enregistrés.
Langue:Français
Ponctuation: 771678.6 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/2001/P/L.51&Lang=F
Source de données: ods
Ce n’est pas un régime équilibré, mais la pauvreté et le manque de connaissances sur la nécessité de manger des aliments riches en protéines et en vitamines ont contribué à des taux extrêmement élevés de malnutrition dans cette région. 51.000 enfants meurent chaque année de malnutrition au Cameroun, un grand nombre d’entre eux dans le nord du pays. (28”) §2. (...) Ses enfants mangent ici une alimentation riche en énergie et en protéines, et - 3 - DENIS GARNIER À L’ÉCRAN DES ENFANTS EN TRAITEMENT L’ASSISTANTE MÉDICALE PRÉPARE DE LA NOURRITURE DES ENFANTS MANGENT LOGO DE L’ONU fortifiée avec des vitamines. Le résultat est que les jumelles prennent du poids petit à petit. (15”) §7.
Langue:Français
Ponctuation: 770636.47 - https://www.un.org/webcast/pdfs/unia1221f.pdf
Source de données: un
SHORT -DURATION COUNTRY PROGRAMME DOCUMENT - NEPAL
En 2004, 80 % des nouveau-nés ont reçu le vaccin combiné diphtérie/coqueluche/tétanos en trois doses (DCT3), alors que les taux de vaccination contre la rougeole, de distribution de la vitamine A et de déparasitage ont dépassé les 95 % en 2005. (...) L’UNICEF continuera à assurer le suivi et fournir l’appui logistique nécessaires à la plus large distribution de suppléments en vitamine A et aux opérations de déparasitage, qui peuvent sauver au moins 12 000 vies par an. 9.
Langue:Français
Ponctuation: 766940.43 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/2006/P/L.14&Lang=F
Source de données: ods
DRAFT COUNTRY PROGRAMME DOCUMENT : MALAWI
Parmi les facteurs qui ont contribué à cette baisse figurent le maintien de taux élevés de vaccination et de E/ICEF/2007/P/L.3 307-29289 distribution de vitamine A, l’élimination du tétanos néonatal, la lutte contre le paludisme et le relèvement de l’alimentation au sein uniquement et de l’accès à de l’eau salubre. (...) L’enquête sur les oligo-éléments réalisée en 2001 par le Ministère de la santé a montré que 60 % des enfants âgés de moins de 5 ans et 57 % des femmes qui ne sont pas enceintes souffrent d’une insuffisance subclinique en vitamine A. Au nombre des causes de la malnutrition figurent le manque de connaissances pratiques concernant les soins à donner aux enfants, un régime alimentaire inapproprié et la forte incidence des maladies parmi les jeunes enfants ainsi que le mauvais état nutritionnel des mères. (...) La distribution de compléments de vitamine A à 90 % des enfants âgés de moins de 5 ans a été poursuivie.
Langue:Français
Ponctuation: 764714.3 - daccess-ods.un.org/acce...en&DS=E/ICEF/2007/P/L.3&Lang=F
Source de données: ods
CONSIDERATION OF REPORTS SUBMITTED BY STATES PARTIES UNDER ARTICLE 44 OF THE CONVENTION : CONVENTION ON THE RIGHTS OF THE CHILD : INITIAL REPORTS OF STATES PARTIES DUE IN 1995 : FEDERATED STATES OF MICRONESIA
Le plan vise à réduire le nombre des insuffisances pondérales à la naissance et les carences en vitamine A chez les enfants. Il s'agit aussi de maintenir le nombre des élèves dans les écoles primaires et d'en augmenter le nombre dans les écoles secondaires. 75.
Langue:Français
Ponctuation: 764366.6 - daccess-ods.un.org/acce...?open&DS=CRC/C/28/ADD.5&Lang=F
Source de données: ods