Home

Résultats 11 - 20 sur un total d'environ 12,197 pour vitamins. La recherche a pris 0.545 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
La pomme de terre est une source modérée de fer et sa forte teneur en vitamine C en favorise l’absorption. C’est une bonne source de vitamines B1, B3 et B6 et de sels minéraux comme le potassium, le phosphore et le magnésium, et elle contient en outre des vitamines B9, B5 et B2. (...) Quand on fait bouillir les pommes de terre – la technique de cuisson la plus répandue au monde – on perd une quantité importante de vitamine C, surtout quand elles sont cuites sans leur peau. (...) En général, la cuisson au four cause des pertes de vitamine C légèrement supérieures à la cuisson à l’eau en raison des températures du four plus élevées, mais les pertes d’autres vitamines et minéraux sont moindres.
Langue:Français
Ponctuation: 927283.4 - https://www.fao.org/potato-2008/fr/pommedeterre/IYP-6fr.pdf
Source de données: un
La pomme de terre est une source modérée de fer et sa forte teneur en vitamine C en favorise l'absorption. C'est une bonne source de vitamines B1, B3 et B6 et de sels minéraux comme le potassium, le phosphore et le magnésium, et elle contient en outre des vitamines B9, B5 et B2. (...) Quand on fait bouillir les pommes de terre – la technique de cuisson la plus répandue au monde – on perd une quantité importante de vitamine C, surtout quand elles sont cuites sans leur peau. (...) En général, la cuisson au four cause des pertes de vitamine C légèrement supérieures à la cuisson à l'eau en raison des températures du four plus élevées, mais les pertes d'autres vitamines et minéraux sont moindres.
Langue:Français
Ponctuation: 922834 - https://www.fao.org/potato-2008/fr/pommedeterre/fiches.html
Source de données: un
CROSS-BORDER ANTICOMPETITIVE PRACTICES : THE CHALLENGES FOR DEVELOPING COUNTRIES AND ECONOMIES IN TRANSITION : NOTE / BY THE UNCTAD SECRETARIAT
Ce dernier a infligé des amendes aux parties aux ententes concernant la lysine, l’acide citrique et les vitamines. Le Brésil a pris des mesures contre les ententes concernant la lysine et les vitamines. (...) Même dans le cas d’enquêtes complémentaires, comme celles portant sur les vitamines et la lysine, il a fallu plusieurs années. (...) Brazil Government censures vitamin cartel. International Enforcement Law Reporter, juin 2007. 12 Tavares de Araujo M. (2002).
Langue:Français
Ponctuation: 916052.3 - daccess-ods.un.org/acce...open&DS=TD/B/C.I/CLP/16&Lang=F
Source de données: ods
SUMMARY OF MIDTERM REVIEWS AND MAJOR EVALUATIONS OF COUNTRY PROGRAMMES : EASTERN AND SOUTHERN AFRICA REGION
L’objectif consistant à administrer à tous les enfants un apport en vitamine A et à toutes les femmes des compléments de fer et folate reste difficile à réaliser. 29. (...) En République-Unie de Tanzanie, après avoir atteint une couverture importante de supplémentation en vitamine A grâce aux journées de vaccination organisées en 1999 et 2000, le Gouvernement a opté depuis 2001 pour une supplémentation biannuelle en vitamine A chez les enfants âgés entre 6 et 59 mois. (...) En République-Unie de Tanzanie, la supplémentation en vitamine A est désormais intégrée dans la gestion intégrée des maladies de l’enfant et dans les programmes de santé reproductive et infantile, et environ 50 % de districts tanzaniens contribuent à la supplémentation en vitamine A.
Langue:Français
Ponctuation: 909577.1 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/2006/P/L.28&Lang=F
Source de données: ods
PERFECT UNION
De même, le corps humain a besoin de vitamines et de protéines. Ces besoins vitaux se trouvent dans les viandes, les poissons, les légumes, les fruits… Mais le souci est que ces produits nécessitent beaucoup d’eau, sont soumis aux aléas de la nature et nécessitent de l’énergie, difficile d’accès sauf à utiliser les énergies renouvelables qui restent très coûteuses. (...) Plusieurs objectifs sont donc visés : • Les populations doivent retrouver une forte productivité; • Donner aux plus démunis une alimentation vitaminée, protéinée et énergique dans un esprit de justice sociale, d’équité inscrit dans une démarche collective; • Il convient avec un investissement minimal de permettre à tous de manger un repas équilibré et sain. (...) Deux alimentations par excellence pour lutter efficacement contre la pauvreté à moindres coûts : 1) Le manioc : a) Donne toujours du rendement dans des sols médiocres avec peu de préparation; b) Une culture à entretien simple; E/CN.6/2015/NGO/273 5/5 14-66640 c) Résistant (fortes pluies, sécheresse); d) Peu consommateur d’eau; e) Peu sensible aux maladies et aux attaques de prédateurs; f) Peut rester en terre longtemps; g) la multiplication se fait par bouturage h) Beaucoup d’activités d’agrotransformation possibles : i) Farine; ii) Galettes (cassaves sucrées, salées…); iii) Crème; iv) Féroce; i) Ses feuilles sont riches : i) Fer, vitamine A, protéine, calcium; ii) Fibres alimentaires en énergie…; iii) Utilisation (soupes et purées); iv) Entrent dans l’alimentation des poissons (fraiches ‒ séchées); j) Les tiges sont utilisées pour le sel alimentaire. 2) Le tilapia « poisson d’élevage par excellence » : a) Bonne adaptabilité à toutes les conditions d’élevage; b) Prix de revient très faible; c) Taux élevé de reproduction; d) S’adapte facilement; e) Riche en protéines, vitamine B-D, sélénium, phosphore et omégas 3; f) Reproduction naturelle aisée et croissance rapide; g) Régime omnivore (végétale et animale); h) Résistant aux manipulations, au manque d’oxygène, maladies.
Langue:Français
Ponctuation: 906812.8 - daccess-ods.un.org/acce...&DS=E/CN.6/2015/NGO/273&Lang=F
Source de données: ods
Pour commencer, ils sont pleins de vitamines et de minéraux, qui servent à protéger des fonctions importantes de l’organisme: la vitamine A, par exemple, est essentielle à la vision et renforce l’immunité de l’organisme aux infections; le potassium aide au fonctionnement du système nerveux et musculaire; et le groupe des vitamines B est nécessaire pour transformer la nourriture en énergie. (L’acide folique, une des vitamines B les plus courantes que l’on trouve dans les produits frais, peut également réduire considérablement le risque de défauts du tube neural chez les nouveau-nés et contribuer à la prévention des maladies cardiaques). D’autres éléments présents dans les fruits et légumes, comme la vitamine C et la vitamine E, servent d’anti-oxydants puissants qui peuvent protéger les cellules d’agents cancérogènes; la vitamine C, en particulier, peut renforcer l’absorption de calcium (un minéral essentiel pour la santé des os et de la dentition) et de fer par d’autres aliments.
Langue:Français
Ponctuation: 905308 - https://www.fao.org/french/newsroom/focus/2003/fruitveg1.htm
Source de données: un
SUMMARY OF MID-TERM REVIEWS AND MAJOR EVALUATIONS OF COUNTRY PROGRAMMES : SOUTH ASIA REGION
Bien que l’UNICEF fournisse l’intégralité de la quantité nécessaire à l’échelle nationale, la couverture en vitamine A n’est que de 30 %. S’il n’a pas été réalisé d’évaluation du développement cognitif, 100 crèches et 100 écoles maternelles ont été transformées en centres de développement adaptés aux besoins des enfants et 1 900 enfants ont reçu une formation relative au développement de l’enfant. (...) À l’occasion des Journées nationales de vaccination, 5,7 millions d’enfants ont également reçu des suppléments en vitamine A, les enfants de moins d’un an ont été enregistrés sur les registres d’état civil et des messages de sensibilisation aux questions de nutrition, de promotion de l’hygiène et de sensibilisation au danger des mines ont été diffusés auprès des familles. (...) La campagne s’est révélée être une approche très efficace qui a permis d’entrer en contact avec les familles par l’intermédiaire de femmes qui, en tant que volontaires, ont fourni de nombreux services en matière de vaccination, d’enregistrement des naissances et, de distribution de vitamine A et de diffusion de messages éducatifs. La participation des dirigeants religieux a contribué à l’amélioration du taux d’inscription scolaire des filles, de leur santé et de leur protection.
Langue:Français
Ponctuation: 894021.7 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/2005/P/L.27&Lang=F
Source de données: ods
POLICIES AND PROGRAMS TO IMPROVE NUTRITION :REVISED DRAFT RESOLUTION / RAPPORTEUR OF THE PREPARATORY COMMITTEE FOR THE WORLD FOOD CONFERENCE
Que les gouvernements étudient l'opportunité et la possibilité de parer aux carences nutritionnelles, en fortifiant les aliments de base ou autres aliments de grande consommation, à l'aide d'acides aminés, de concentrés protéiques, de vitamines et de sels minéraux et que, avec l'aide de l'OMS et en collaboration avec d'autres organisations intéressées, ils dressent un programme mondial de contrôle visant à réduire ser.siblement les carences en vitamine A, iode, fer/folate, vitamine D, ribo- flavine et échiamine dans un délai de dix ans; 9.
Langue:Français
Ponctuation: 885731.8 - https://daccess-ods.un.org/acc...n&DS=E/CONF.65/C.1/L.18&Lang=F
Source de données: ods
RECOMMENDATION FOR FUNDING FROM GENERAL RESOURCES AND SUPPLEMENTARY FUNDS FOR A SHORT-DURATION COUNTRY PROGRAMME IN ALBANIA
D’autres modes d’intervention à court terme, tels que l’utilisation d’huile administrée par voie buccale et l’adjonction d’iodine à l’eau potable, feront l’objet de tests de faisabilité et seront mis en oeuvre s’ils s’avèrent réalisables. 31. Déficience en vitamine A. On dispose de données éparses sur la déficience en vitamine A en Albanie. Certaines donnent à penser que la déficience en vitamine A constitue effectivement un problème sanitaire. (...) Le Ministère de la santé envisage maintenant d’éliminer la déficience en vitamine A d’ici l’an 2000 par l’éducation nutritionnelle et la promotion d’un régime alimentaire riche en vitamine A, ainsi qu’en encourageant la culture des légumes riches en vitamine A et en fournissant des gélules de vitamine A à tous les enfants et à toutes les mères allaitantes. 32.
Langue:Français
Ponctuation: 885249.6 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/1993/P/L.21&Lang=F
Source de données: ods