Home

Résultats 51 - 60 sur un total d'environ 8,337 pour vitamins. La recherche a pris 7.197 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
DRAFT COUNTRY PROGRAMME DOCUMENT : EQUATORIAL GUINEA
En 2005, plus de 113 000 enfants ont été vaccinés contre la rougeole (couverture de 67 %) au cours d’une campagne nationale, associant à la vaccination la distribution de 56 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide aux enfants de moins de 5 ans et la supplémentation en vitamine A. L’assistance technique directe et l’appui en matière d’approvisionnement ont renforcé la collaboration entre les partenaires, y compris le secteur privé, les organisations non gouvernementales (ONG) et les associations religieuses. (...) Les principaux résultats à atteindre avec la contribution du programme de coopération sont les suivants : a) les politiques et les plans de développement du pays reflètent les droits des enfants; b) l’État, le secteur privé et la société civile se mobilisent en faveur des droits des enfants, y compris du point de vue financier; c) le cadre juridique et les services d’assistance protègent les enfants contre l’exploitation, le trafic, les abus et la violence, y compris les enfants orphelins et rendus vulnérables par le VIH/sida; d) les jeunes ont acquis des connaissances et compétences et ont accès aux services pour se prémunir contre le VIH/sida, en particulier les adolescentes; e) le taux de couverture vaccinale des enfants atteint 90 % au niveau national et au moins 80 % dans chaque district; f) les enfants sont protégés contre la transmission mère-enfant du VIH et les mères et enfants séropositifs ont accès aux soins requis; g) le taux d’allaitement maternel exclusif jusqu’à six mois et le nombre d’enfants qui reçoivent une alimentation complémentaire adéquate à partir de six mois sont augmentés, ainsi que la consommation des micronutriments (vitamine A, fer, iode et zinc); h) tous les E/ICEF/2007/P/L.6 707-29833 enfants ont accès au paquet minimum de santé (vaccination, vitamine A, mebendazole, moustiquaires imprégnées d’insecticide, traitement approprié pour le paludisme, les diarrhées, les infections respiratoires aiguës, la malnutrition aiguë) et sont protégés contre les maladies hydriques; et i) tous les enfants bénéficient d’une éducation de base de qualité dans un environnement scolaire sain et acquièrent les compétences de base. 27. (...) Nombre de services de conseil et de dépistage du VIH/sida fonctionnels Pourcentage des jeunes connaissant les méthodes de prévention Rapports de suivi du PNLS Extrant 4 : Les jeunes ont accès aux services de prévention du VIH/sida Pourcentage des jeunes qui utilisent les services de prévention E /IC E F/2007/P/L .6 14 07-29833 Secteur prioritaire du PSMT de l’UNICEF Résultats clefs attendus dans ce secteur Indicateurs clefs des progrès réalisés Moyens de vérification Partenaires et cadre de partenariat Résultats attendus dans ce secteur contribueront à : Programme 2 : Survie et développement de l’enfant Survie et développement du jeune enfant Effet 1: Survie de l’enfant Les enfants de moins de 5 ans sont protégés contre les maladies évitables par la vaccination et contre le paludisme, les maladies hydriques, les IRA, la malnutrition et la transmission du VIH/sida de la mère à l’enfant Couverture vaccinale des enfants (rougeole et DCT3) Couverture vaccinale des femmes (TT) Pourcentage d’enfants dormant sous moustiquaires imprégnées d’insecticide Pourcentage d’enfants ayant reçu 2 doses de vitamine A Pourcentage d’enfants déparasités 2 fois par an Pourcentage d’enfants allaités exclusivement Pourcentage de ménages consommant sel iodé Prévalence des maladies hydriques Prévalence du paludisme chez les enfants Pourcentage enfants nés de mères séropositives qui reçoivent du cotrimoxazole Pourcentage enfants séropositifs recevant des soins pédiatriques adéquats Rapports du Système d’information sanitaire (SIS) Ministère de la santé et du bien-être social Programme national de lutte contre le sida Ministère de la pêche et de l’environnement Effets PNUAD 2 : Accroissement du niveau d’utilisation des services sociaux de base de qualité 4 : Renforcement des capacités des institutions publiques et de la société civile OMD : Réduction mortalité des enfants de moins de 5 ans –Amélioration de la santé maternelle – Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies – Environnement durable Monde digne des enfants : Prendre soin de chaque enfant Lutter contre le VIH/sida E /IC E F/2007/P/L .6 07-29833 15 Secteur prioritaire du PSMT de l’UNICEF Résultats clefs attendus dans ce secteur Indicateurs clefs des progrès réalisés Moyens de vérification Partenaires et cadre de partenariat Résultats attendus dans ce secteur contribueront à : Extrant 1: Des politiques nationales sont adoptées, y compris des mécanismes de financements publics, pour l’accélération de la mise en œuvre d’un paquet minimum de santé pour l’enfant et pour l’accès à l’eau et à l’assainissement du milieu Texte de politiques adoptés Budgets annuels décaissés pour les programmes de santé Rapports des ministères concernés Extrant 2 : Les enfants de moins de 5 ans et leurs mères ont accès au paquet minimum de prévention des maladies et de soins (vaccination, vitamine A, PCIME, déparasitage, moustiquaires II, prise en charge de la malnutrition aiguë), au niveau des services de santé et des communautés Nombre de centres/postes de santé offrant le paquet minimum de santé Pourcentage d’enfants et leurs mères ayant eu accès au paquet minimum de santé Pourcentage d’enfants traités pour malnutrition aiguë Rapports du SIS Extrants 3 : Les pratiques nutritionnelles sont améliorées (allaitement maternel exclusif, lutte contre les carences en micronutriments) Pourcentage de la population adoptant de bonnes pratiques de nutrition Pourcentage des ménages consommant du sel correctement iodé Pourcentage d’enfants de 6 à 59 mois ayant reçu 2 doses vitamine A par an Pourcentage des mères ayant consommé au moins 60 comprimés de fer/folate au cours de la grossesse Enquête Rapport de la Direction générale des services vétérinaires E /IC E F/2007/P/L .6 16 07-29833 Secteur prioritaire du PSMT de l’UNICEF Résultats clefs attendus dans ce secteur Indicateurs clefs des progrès réalisés Moyens de vérification Partenaires et cadre de partenariat Résultats attendus dans ce secteur contribueront à : Pourcentage des mères ayant été déparasitées au cours de la grossesse Pourcentage des mères ayant reçu une capsule de vitamine A 200 000 IU en post partum (dans les 40 jours qui suivent l’accouchement) VIH/sida et les enfants et Survie et développement du jeune enfant Extrant 4 : Les femmes enceintes ont accès à un paquet intégré de soins PTME complets et les nouveau-nés de mères séropositives reçoivent les soins pédiatriques requis Pourcentage de femmes enceintes séropositives qui ont accès aux services de PTME Pourcentage de femmes enceintes testées Pourcentage de femmes séropositives ayant accès aux ARV Rapports de suivi du PNLS Ministère de la santé et du bien-être social Programme national de lutte contre le sida Éducation de base et égalité des sexes Effet 2 : Éducation et égalité des sexes Tous les enfants ont accès à une éducation de base de qualité, dans un environnement sain, et acquièrent les compétences de base Nombre d’enfants entrant en primaire à l’âge requis (filles/garçons) Taux d’inscription dans l’enseignement préscolaire et primaire (filles/garçons) Taux de rétention/ performance au primaire (filles/garçons) Rapports statistiques de la Direction générale de la planification et la programmation éducative Extrant 1 : Les établissements préscolaires respectent des normes de qualité des infrastructures et de l’enseignement Pourcentage de centres préscolaires respectant des normes fixées par l’État Rapport de la Direction générale de l’enseignement préscolaire Ministère de l’éducation, sciences et sports Ministère de la pêche et de l’environnement Effets PNUAD 2 : Accroissement du niveau d’utilisation des services sociaux de base de qualité 3 : Égalité des sexes et autonomisation des femmes OMD : Éducation primaire pour tous – Égalité des sexes et autonomisation des femmes – Environnement durable E /IC E F/2007/P/L .6 07-29833 17 Secteur prioritaire du PSMT de l’UNICEF Résultats clefs attendus dans ce secteur Indicateurs clefs des progrès réalisés Moyens de vérification Partenaires et cadre de partenariat Résultats attendus dans ce secteur contribueront à : Extrant 2 : Les enseignants, élèves et associations de parents d’élèves appliquent des normes de qualité « écoles amies des enfants, amies des filles » dans les écoles primaires Nombre d’écoles répondant aux standards « child friendly » y inclus des systèmes d’eau potable, assainissement et protection de leur environnement Rapport de suivi de la Direction générale de l’enseignement primaire et de l’alphabétisation Extrant 3 : Les systèmes d’évaluation des acquis des élèves et de supervision sont mis en place et rendus fonctionnels Nombre/niveaux des évaluations menées Résultats de supervision de l’apprentissage scolaire Rapport de suivi de la Direction générale de l’enseignement primaire et de l’alphabétisation Un monde digne des enfants : Éduquer tous les enfants N’oublier aucun enfant
Langue:Français
Ponctuation: 869157.6 - daccess-ods.un.org/acce...en&DS=E/ICEF/2007/P/L.6&Lang=F
Source de données: ods
Résultats de recherche Nutrition Disponible en: Français English Programme 04/02/2019 Le programme Nutrition Tous les enfants, peu importe où ils vivent et quelles que soient leurs circonstances, ont le droit de survivre et de s'épanouir Article 01/05/2022 Pierre Ngom, dans la région administrative de Kankan Pierre Ngom, Représentant de l’UNICEF, à la rencontre des nouvelles autorités régionales de Kankan Article 11/25/2021 Mariama s’investit pour la cause des enfants malnutris Pour sauver ces enfants souffrant de malnutrition, Mariama Kouyaté procède à leur identification au centre de santé et dans les communautés Article 10/14/2021 Des agents formés pour lutter contre la malnutrition aigüe Cette formation des agents des centres de santé, va contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité infanto-juvénile au sein des communautés Article 10/13/2021 Rouguiatou guérit de la malnutrition grâce à l'UNICEF Grâce à l'appui de l'UNICEF, la petite Rouguiatou est désormais guérie de malnutrition Article 07/05/2021 Le Comité National Multisectoriel de Nutrition mis en place La cérémonie marquant sa mise en place a été présidée, le 30 juin 2021, par le Premier Ministre, Chef du gouvernement Article 12/24/2020 Les médias à l'école des KRCs Pour la réalisation des Résultats clés pour les enfants, l'UNICEF Guinée implique les médias Article 07/31/2020 Le SNU appuie la riposte à la COVID-19 en Guinée L'UNICEF, l'OMS et le PAM remettent des vivres aux personnes directement et indirectement affectées par la COVID-19 Article 12/23/2019 Le club des jeunes filles leaders pour la défense des droits À Damaro, l’antenne communale du club réitère son engagement pour la défense des droits des enfants Article 12/19/2019 Plus de vitamine A et de mebendazole pour les enfants ! Pendant 4 jours, 2 374 608 enfants seront supplémentés en vitamine A et 2 318 450 enfants déparasités dans les 38 districts sanitaires du pays Préc. 1 1 2 3 4 Suivant Footer Acceuil Ce que nous faisons À propos des enfants de la Guinée Nos histoires sur les enfants de la Guinée À propos de nous L'UNICEF en Guinée Notre Ambassadeur National Contactez-nous Devenez donateur Social Footer Secondary Contactez-nous Informations légales Footer tertiary Signaler une fraude, un acte répréhensible, un méfait
Langue:Français
Ponctuation: 868475.7 - https://www.unicef.org/guinea/th%C3%A8mes/nutrition
Source de données: un
A GOOD START FOR EVERY CHILD : UNICEF PROGRAMMING TO IMPROVE IMMUNIZATION SERVICES AND CHILD HEALTH, REDUCE THE BURDEN OF VACCINE-PREVENTABLE DISEASE AND ERADICATE POLIO
La gestion des situations d’urgence pour assurer dans les meilleurs délais les services de vaccination et de distribution de suppléments en vitamine A fait partie des activités de l’UNICEF dans ce domaine (pour plus d’information, voir le site Web de l’UNICEF www.unicef.org qui contient des liens vers d’autres sites consacrés à la vaccina- tion). (...) Parmi ces innovations, on notera la mise en place de services de santé de proximité durables et l’organisation de journées consacrées à la santé infantile au cours des- quelles sont assurés des interventions répondant aux besoins locaux, des services de vaccination et de distribution de suppléments en vitamine A, ainsi que des activités de promotion de la santé; k) Promotion des soins prénatals de qualité pour les femmes enceintes. 11. (...) L’action en faveur de l’immunisation – de la vaccination contre la rougeole en particulier – et de la distribution de vitamine A dans les situations d’urgence est donc une composante essentielle des stratégies adoptées par l’UNICEF en matière d’immunisation. 37.
Langue:Français
Ponctuation: 863810.2 - daccess-ods.un.org/acce...t?open&DS=E/ICEF/2001/9&Lang=F
Source de données: ods
Le 'riz doré' est une variété de riz transgénique à la teneur accrue en pro-vitamine A et en fer. "Le grand intérêt manifesté pour mettre cette plante transgénique à la portée des agriculteurs des pays en développement est tout à fait justifiable, en particulier pour combattre les morts prématurées et la cécité provoquées par la déficience en vitamine A. On estime que 180 millions de personnes souffrent de carences en vitamine A, et que, chaque année, deux millions d'entre elles en meurent, des centaines de milliers d'enfants deviennent aveugles et un grand nombre de femmes souffrent d'anémie, principale cause de décès chez les femmes en âge de procréation," Dr.
Langue:Français
Ponctuation: 861129.5 - https://www.fao.org/waicent/oi..._ne/PRESSFRE/2001/prfr0131.htm
Source de données: un
Le 'riz doré' est une variété de riz transgénique à la teneur accrue en pro-vitamine A et en fer. "Le grand intérêt manifesté pour mettre cette plante transgénique à la portée des agriculteurs des pays en développement est tout à fait justifiable, en particulier pour combattre les morts prématurées et la cécité provoquées par la déficience en vitamine A. On estime que 180 millions de personnes souffrent de carences en vitamine A, et que, chaque année, deux millions d'entre elles en meurent, des centaines de milliers d'enfants deviennent aveugles et un grand nombre de femmes souffrent d'anémie, principale cause de décès chez les femmes en âge de procréation," Dr.
Langue:Français
Ponctuation: 861129.5 - https://www.fao.org/waicent/oi..._ne/pressfre/2001/prfr0131.htm
Source de données: un
Le lait nous fournit: calcium, magnesium, selenium, riboflavin, vitamin b12, vitamin b5. Honey Jul 2019 - Honey is a nutritious, healthy and natural food produced by the bees. Its benefits go beyond its use as a sweetener as it contains several minerals, enzymes, vitamins and proteins that confer unique nutritious and organoleptic properties.
Langue:Français
Ponctuation: 861129.5 - https://www.fao.org/resources/infographics/fr/
Source de données: un
Malheureusement, la plupart des tables/bases de données sur la composition des aliments n’incluent pas les aliments fortifiés ni les compléments alimentaires (qui contiennent des vitamines et des minéraux). Si certaines comprennent quelques aliments fortifiés, elles mentionnent rarement le nom ou la marque des produits. (...) C’est le cas pour de nombreuses vitamines (par exemple, les vitamines A, D et E, ou les folates par rapport à l’acide folique) et même pour les macronutriments (glucides totaux ou glucides disponibles).
Langue:Français
Ponctuation: 861129.5 - https://www.fao.org/infoods/infoods/defis/fr/
Source de données: un
Résultats de recherche Malnutrition Disponible en: Français English Programme 04/02/2019 Le programme Nutrition Tous les enfants, peu importe où ils vivent et quelles que soient leurs circonstances, ont le droit de survivre et de s'épanouir Article 10/14/2021 Des agents formés pour lutter contre la malnutrition aigüe Cette formation des agents des centres de santé, va contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité infanto-juvénile au sein des communautés Article 10/13/2021 Rouguiatou guérit de la malnutrition grâce à l'UNICEF Grâce à l'appui de l'UNICEF, la petite Rouguiatou est désormais guérie de malnutrition Article 04/27/2020 COVID-19, Maria et Binta retrouvent le sourire Malgré la pandémie du COVID-19, Maria et Binta retrouvent le sourire après la prise en charge de leurs enfants à l’INSE Article 12/19/2019 Plus de vitamine A et de mebendazole pour les enfants ! Pendant 4 jours, 2 374 608 enfants seront supplémentés en vitamine A et 2 318 450 enfants déparasités dans les 38 districts sanitaires du pays Rapport 10/11/2019 La Situation des enfants dans le monde 2019 (résumé) Chaque enfant a droit à une alimentation saine et nutritive, mais hélas un enfant sur trois est aujourd’hui sous-alimenté ou en surpoids.
Langue:Français
Ponctuation: 860286.7 - https://www.unicef.org/guinea/th%C3%A8mes/malnutrition
Source de données: un
Bien que ce traitement réduise le temps de cuisson et accroisse la durée de conservation, il élimine aussi un pourcentage non négligeable des substances nutritives dont des protéines, des fibres alimentaires, des lipides, du fer et des vitamines B. Dans un certain nombre de pays, le riz est étuvé afin de préserver les substances nutritives qui existent à l'état naturel dans le riz. Des techniques d'enrichissement peuvent être utilisées afin d'ajouter des vitamines et des matières minérales aux grains. Malheureusement, ce procédé n'est pas largement répandu dans de nombreux pays consommateurs de riz en raison des infrastructures limitées de traitement, de contrôle réglementaire et de commercialisation en matière d'enrichissement des aliments.  
Langue:Français
Ponctuation: 860286.7 - https://www.fao.org/rice2004/fr/rice2.htm
Source de données: un
Il décrit le triple fardeau de la malnutrition, à savoir la dénutrition, la faim insoupçonnée induite par des carences en nutriments essentiels et le surpoids, que subissent les enfants de moins de 5 ans, soulignant qu’à l’échelle mondiale : 149 millions d’enfants présentent un retard de croissance ou sont trop petits pour leur âge ; 50 millions d’enfants souffrent d’émaciation ou sont trop maigres pour leur taille ; 340 millions d’enfants, soit un enfant sur deux, souffrent de carences en vitamines et en nutriments essentiels, tels que la vitamine A et le fer ; 40 millions d’enfants sont en surpoids ou obèses. A Madagascar,: Pres de deux millions d’enfants présentent un retard de croissance ou sont trop petits pour leur âge (42%) ; 270.000 enfants souffrent d’émaciation ou sont trop maigres pour leur taille (6%); Des centaines de milliers de femmes et d’enfants souffrent de carences en vitamines et minéraux essentiels, tels que la vitamine A, le fer, le zinc, etc. ; Après l’âge de 2 ans, le retard de croissance est irréversible si rien n’est fait pour le prévenir alors que l’enfant émacié peut bénéficier d’un traitement médical approprié peu importe son âge.
Langue:Français
Ponctuation: 857502.8 - https://www.unicef.org/madagas...%C3%A0-travers-le-monde-alerte
Source de données: un