Home

Résultats 61 - 70 sur un total d'environ 11,735 pour vitamins. La recherche a pris 2.018 seconde(s).  
Trier par date/Trier par pertinence
La biotechnologie peut aider même les pau- vres sans terre en enrichissant les aliments de grande consommation (par exemple par l'ad- jonction de vitamines essentielles) (voir au verso Avantages potentiels: Amélioration de la valeur nutritionnelle des aliments). (...) États-Unis Argentine Canada Chine 1995 1996 1997 1998 1999 2000 35 30 25 20 15 10 5 0 Millions d'hectares Avantages potentiels Amélioration de la valeur nutritionnelle des aliments de grande consommation: Des gènes sont insérés dans le riz pour qu'il produi- se du béta-carotène, que l'organisme transfor- me en vitamine A. Ce «riz doré» transgénique, encore au stade expérimental, pourrait réduire les carences en vitamine A, qui sont l'une des principales causes de la cécité et qui contri- buent directement à un grand nombre de décès chez les enfants. (...) Maîtrise des mauvaises herbes Agriculteurs Coton Résistance aux insectes Bacillus thuringiensis Réduction des dommages Agriculteurs causés par les insectes Œillet Modification de la couleur Freesia Production de différentes Détaillants et variétés de fleurs consommateurs Riz Pro-Vitamine A Jonquille Erwinia Augmentation de la teneur Consommateurs en vitamine A A D /I /Y 1 02 3F /1 /7 .0 1/ 17 00 0 Renseignements pour les médias Téléphone: +39 06 570 53625 Télécopie: +39 06 570 53729 media-relations@fao.org
Langue:Français
Ponctuation: 810782.3 - https://www.fao.org/worldfoods...mit/french/fsheets/biotech.pdf
Source de données: un
عربي 中文 English Français Русский Español Page d'accueil Thèmes de santé All topics » A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Ressources Factsheets Publications Questions and answers Thèmes les plus populaires Hépatites Santé maternelle Santé de l'adolescent Santé de l'enfant Salubrité de l'environnement World Health Assembly » Pays All countries » A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Régions Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerranée orientale Pacifique occidental Coopération avec les pays Activités dans les pays Reportages dans les pays Democratic Republic of the Congo »   Centre des médias Communiqués de presse Communiqués de presse Déclarations Notes d'information Headlines » Timeline: WHO's COVID-19 response »   Urgences sanitaires Urgences sanitaires Actualités Nouvelles sur l’épidémie de maladie Dossier épidémiologique hebdomadaire Coronavirus disease outbreak (COVID-19) » WHO © Photo WHO © Photo À propos À propos Directeur général Qui nous sommes Ce que nous faisons Où travaillons-nous Contacts Gouvernance Assemblée mondiale de la Santé Conseil exécutif Responsabilité financière Better health for everyone » WHO © Photo Aller au contenu principal Access Home Alt+0 Navigation Alt+1 Content Alt+2 Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA) Rubriques eLENA Les interventions de A à Z Problèmes de santé Stades de la vie Nutriments Interventions Interventions par catégorie À propos d’eLENA Utilisation d'eLENA Poudres de micronutriments multiples pour l’enrichissement à domicile des aliments consommés par les enfants de 6 à 23 mois Les nourrissons et les enfants sont les groupes les plus vulnérables aux carences en micronutriments compte tenu des apports importants en vitamines et en minéraux dont ils ont besoin pour soutenir leur croissance rapide et un développement adéquat. Les carences en vitamines et en minéraux, notamment en vitamines A, en fer et en zinc, contribuent notablement à la morbidité et la mortalité des enfants de moins de 5 ans. (...) Ces produits se présentent en paquets unidoses de vitamines et de minéraux sous forme de poudre, dont on peut saupoudrer tous les aliments semi-solides prêts à consommer au domicile, à l’école ou en tout autre point d’utilisation.
Langue:Français
Ponctuation: 808315.4 - https://www.who.int/elena/titl...icronutrientpowder_infants/fr/
Source de données: un
PROGRAMME DEVELOPMENT IN THE WEST AND CENTRAL AFRICA REGION
Les résultats de recherches effectuées au Ghana montrent que l’administration de suppléments de vitamine A a permis de réduire de 20 % la mortalité des enfants de moins de cinq ans. (...) Bien que pour de nombreux pays, il n’existe pas de données épidémiologiques précises en termes de prévalence ou de répartition géographique, force est de constater que dans tous les pays du Sahel, les régions septentrionales des États côtiers de l’Afrique de l’Ouest et certaines régions d’Afrique du Centre, la population présente dans le meilleur des cas des carences subcliniques en vitamine A qui exigeraient l’administration de suppléments. Or, à ce jour, on n’a distribué de suppléments de vitamine A que dans le cadre de projets de démonstration et de recherche. 15.
Langue:Français
Ponctuation: 806258.06 - daccess-ods.un.org/acce...t?open&DS=E/ICEF/1994/6&Lang=F
Source de données: ods
LETTER DATED 2008/05/08 FROM THE PERMANENT REPRESENTATIVE OF CUBA TO THE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA, ADDRESSED TO THE PRESIDENT OF THE HUMAN RIGHTS COUNCIL
In addition, 2 billion persons suffer from malnutrition, due to micronutrient deficiencies in vitamins and minerals. According to the World Health Organization, deficiencies of iron, vitamin A, and zinc rank among the top ten leading causes of death through disease in developing countries. Iron deficiency affects an estimated 1.7 billion people worldwide, half of whom suffer from iron deficiency anaemia. Vitamin A deficiency affects 254 million preschool children in 118 countries, and still is a leading cause of child blindness across developing countries.
Langue:Français
Ponctuation: 806258.06 - https://daccess-ods.un.org/acc...get?open&DS=A/HRC/S-7/1&Lang=F
Source de données: ods
C'est de l'eau de coco   C'est de l'eau de coco Cueillette de noix de coco Laissez tomber les boissons vitaminées artificielles! Le nouveau breuvage naturel est l'eau de coco, biologiquement pure, savoureuse et riche en sels, sucres et vitamines nécessaires aux athlètes - qu'il s'agisse de ceux des Jeux Olympiques ou des fanatiques du week-end.
Langue:Français
Ponctuation: 805850.9 - https://www.fao.org/nouvelle/2000/000902-f.htm
Source de données: un
SUMMARY OF MIDTERM REVIEWS AND MAJOR EVALUATIONS OF COUNTRY PROGRAMMES : EAST ASIA AND THE PACIFIC REGION
Les principaux progrès à cet égard ont été observés dans les programmes qui recourent aux méthodes utilisées pour les campagnes et à des ressources intensives pour atteindre un seul objectif (éradication de la polio, distribution de vitamine A, iodation du sel et construction de latrines). (...) Le deuxième objectif est de parvenir à réduire les disparités observées à l’échelle du pays en matière de vaccination, de suppléments en vitamine A, d’assainissement et de consommation de sel iodé. (...) Il y a eu des progrès pour les suppléments en vitamine A, l’accès à l’assainissement (76 % en 2003) et la consommation de sel iodé (83 % en 2003). 56.
Langue:Français
Ponctuation: 803865.97 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/2004/P/L.30&Lang=F
Source de données: ods
WAYS IN WHICH POSSIBLE INTERNATIONAL AGREEMENTS ON COMPETITION MIGHT APPLY TO DEVELOPING COUNTRIES, INCLUDING THROUGH PREFERENTIAL OR DIFFERENTIAL TREATMENT, WITH A VIEW TO ENABLING THESE COUNTRIES TO INTRODUCE AND ENFORCE COMPETITION LAW AND POLICY CONSISTENT WITH THEIR LEVEL OF ECONOMIC DEVELOPMENT
Dans l’affaire concernant les vitamines, c’est après avoir lu les communiqués de presse annonçant les poursuites engagées contre cette entente aux États-Unis que les autorités brésiliennes ont commencé d’enquêter sur les filiales brésiliennes de certaines des entreprises en cause. (...) Une suite importante de l’affaire des vitamines s’est produite aux États-Unis et a bien montré la portée internationale des lois antitrust de ce pays. (...) La récente affaire Empagram a eu pour origine les actions privées engagées par des sociétés étrangères établies en Australie, en Équateur, au Panama et en Ukraine, qui achetaient à l’étranger auprès de fabricants étrangers des vitamines destinées à être livrées hors des États-Unis, et qui étaient lésées par l’entente.
Langue:Français
Ponctuation: 803865.97 - daccess-ods.un.org/acce...en&DS=TD/B/COM.2/CLP/46&Lang=F
Source de données: ods
COUNTRY PROGRAMME RECOMMENDATION :ZAMBIA.
Environ 25 à 50 % des enfants souffrent de carences en vitamine A, 46 à 82 % des enfants d’âge scolaire de carences en iode et 34 % des femmes et 15 % des enfants de moins de 14 ans sont anémiques. 5. (...) Des activités seront entreprises en vue d’améliorer la qualité et la pertinence de la surveillance de la croissance; de maintenir le taux élevé d’administration de suppléments de vitamine A; d’examiner la possibilité de /... E/ICEF/1996/P/L.8/Add.1 Français Page 10 réduire la transmission du VIH de la mère à l’enfant grâce à l’administration de suppléments de vitamine A durant la grossesse; et d’élaborer des stratégies visant à satisfaire les besoins en traitements spéciaux des enfants infectés par le VIH. 33. (...) Une attention particulière sera apportée à l’élimination des carences en vitamine A et en iode et à la réduction de 50 % de l’anémie nutritionnelle des femmes enceintes et des enfants.
Langue:Français
Ponctuation: 803865.97 - https://daccess-ods.un.org/acc...E/ICEF/1996/P/L.8/ADD.1&Lang=F
Source de données: ods
MULTI-YEAR FUNDING FRAMEWORK : SECURING ADEQUATE RESOURCES TO ACHIEVE THE MEDIUM-TERM PLAN PRIORITIES
* E/ICEF/2000/2. 99-37446 (F) 161299 271299 Nations Unies E/ICEF/2000/5 Conseil économique et social Distr. générale3 décembre 1999 Français Original: Anglais Pour suite à
Langue:Français
Ponctuation: 803865.97 - daccess-ods.un.org/acce...t?open&DS=E/ICEF/2000/5&Lang=F
Source de données: ods
DRAFT COUNTRY PROGRAMME DOCUMENT : BHUTAN
Deux fois par an, des comprimés de déparasitage et un complément en vitamine A à haute dose sont administrés aux enfants. (...) Le projet relatif à la nutrition encouragera l’allaitement au sein ainsi que la bonne alimentation des nouveau-nés et des jeunes enfants et accroîtra les activités existantes d’administration de suppléments alimentaires riches en fer et en vitamine A à l’école et dans l’enseignement non scolaire. Tous les enfants de moins de 5 ans et les mères qui viennent d’accoucher recevront de la vitamine A. Les hôpitaux seront déclarés « amis des enfants » et on étudiera la possibilité d’enrichir le sel à la fois en iode et en fer.
Langue:Français
Ponctuation: 802472 - daccess-ods.un.org/acce...n&DS=E/ICEF/2007/P/L.19&Lang=F
Source de données: ods